Saint-Herblain (Loire-Atlantique)

Durée de lecture : 1 minute

3 juillet 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)



Mardi 26 juin, une quinzaine d’activistes du groupe d’intervention des grenouilles non violentes (GIGNV), des Gilets jaunes et du groupe ANV-COP21 d’Ancenis ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie de Saint-Herblain, en Loire-Atlantique. La même journée, ils ont également réquisitionné des portraits présidentiels dans les mairies de Haute-Goulaine, Bouguenais et Basse-Goulaine.




11 juillet 2020
Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution
Tribune
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)