Saint-Herblain (Loire-Atlantique)

Durée de lecture : 1 minute

3 juillet 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Mardi 26 juin, une quinzaine d’activistes du groupe d’intervention des grenouilles non violentes (GIGNV), des Gilets jaunes et du groupe ANV-COP21 d’Ancenis ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie de Saint-Herblain, en Loire-Atlantique. La même journée, ils ont également réquisitionné des portraits présidentiels dans les mairies de Haute-Goulaine, Bouguenais et Basse-Goulaine.


29 janvier 2020
Dauphins : l’hécatombe reprend sur la côte atlantique
Reportage
28 janvier 2020
La vie des itinérants menacée par une nouvelle loi
Reportage
28 janvier 2020
En Islande, chronique d’un village bouleversé par une éruption volcanique
À découvrir


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)