Saint-Herblain (Loire-Atlantique)

Durée de lecture : 1 minute

3 juillet 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)



Mardi 26 juin, une quinzaine d’activistes du groupe d’intervention des grenouilles non violentes (GIGNV), des Gilets jaunes et du groupe ANV-COP21 d’Ancenis ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie de Saint-Herblain, en Loire-Atlantique. La même journée, ils ont également réquisitionné des portraits présidentiels dans les mairies de Haute-Goulaine, Bouguenais et Basse-Goulaine.




1er octobre 2020
Decathlon veut encore bétonner des terres agricoles près de Montpellier
Reportage
30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)