Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret)

Durée de lecture : 1 minute

24 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Se faisant passer pour des jeunes préparant un mariage, des activistes d’ANV-COP21 sont entrés dans la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle et ont décroché le portrait d’Emmanuel Macron, samedi 2 mars.

Le maire de la commune, Christophe Chaillou (Parti socialiste), a porté plainte. Pendant plusieurs semaines, le seul portrait qui restait suspendu dans la mairie était celui de François Mitterrand.


9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
13 septembre 2019
Valdepiélagos, l’écovillage espagnol qui résiste à l’exode rural
Alternative


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)