Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret)

Durée de lecture : 1 minute

24 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)



Se faisant passer pour des jeunes préparant un mariage, des activistes d’ANV-COP21 sont entrés dans la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle et ont décroché le portrait d’Emmanuel Macron, samedi 2 mars.

Le maire de la commune, Christophe Chaillou (Parti socialiste), a porté plainte. Pendant plusieurs semaines, le seul portrait qui restait suspendu dans la mairie était celui de François Mitterrand.




19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)