Saint-Pierre-du-Cantal (Cantal)

Durée de lecture : 1 minute

18 octobre 2018 / par Pierre Isnard-Dupuy



Mine désaffectée

Ancienne mine de Saint-Pierre-du-Cantal

  • Mise en service : 1958 ; arrêt : 1985
  • Exploitant : Orano

Ancienne mine d’uranium ayant fait l’objet d’une exploitation minière à ciel ouvert de 1958 à 1981, avec une usine de traitement de minerais et de concentration d’uranium (1977-1985) et des installations de lixiviation en stalles (1977-1985), aujourd’hui démantelées.

Inventaire radioactif : sur la mine à ciel ouvert, résidus grossiers de traitement de minerais (radon 226), minerais à faible teneur en uranium non traités (radon 226, uranium) et produits de démantèlement de l’usine et des installations (radon 226). Sur le bassin de décantation, résidus fins (correspondant à la fraction fine des minerais) et boues chimiques (radon 226).

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 30



31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Du même auteur       Pierre Isnard-Dupuy