Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique)

Durée de lecture : 1 minute

23 avril 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

Le lundi 4 mars, seize activistes ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron de la salle du conseil municipal de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire, près de Nantes. Trois semaines après l’action, un militant nantais du « Groupe d’intervention des grenouilles non violentes » a été interpellé, perquisitionné et placé en garde à vue durant huit heures.


12 novembre 2019
Pour les jeunes des centres sociaux, « la nature parle mais les hommes ne l’écoutent pas »
12 novembre 2019
Près d’Orléans, les citoyens défendent la forêt contre les bulldozers
13 novembre 2019
En Alsace, le village de Muttersholtz montre la voie de l’écologie


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)