Saint-Vulbas (Ain)

15 octobre 2018 / sous-titre

Centrale nucléaire du Bugey ; Réacteur nucléaire en démantèlement ; Butte du Bugey ; Projet Iceda

Centrale nucléaire du Bugey

  • Date de mise en service : 1978.
  • Commune : Saint-Vulbas (Ain).
  • Exploitant : EDF.

Quatre réacteurs à eau sous pression (Rep) de 900 à 920 mégawatts, couplés au réseau depuis 1978.

Inventaire radioactif : assemblages de combustible uranium neuf et usés de moyenne activité à vie longue stockés dans les piscines des bâtiments combustibles ; déchets de très faible activité radioactive ou de faible à moyenne activité à vie courte non conditonnés, et conditionnés en attente d’expédition à l’Andra pour stockage ou à Centraco pour traitement.

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 23.

Réacteur nucléaire en démantèlement

  • Date de mise en service : 1972 ; date de fermeture : 1994.
  • Exploitant : EDF.

Réacteur de la filière uranium naturel graphite-gaz (UNGG) d’une puissante de 540 mégawatts, mis en service en 1972, arrêté en 1994, aujourd’hui en cours de démantèlement.

Inventaire radioactif : Stockage de cases de chemises de graphite. Mais aussi déchets de moyenne activité ou de faible activité à vie courte, non conditionnés ou préconditionnés (amiante, bois, boues séchées, déchets électriques et électroniques, filtres de ventilation, etc.) ; déchets de moyenne activité ou de faible activité à vie courte, conditionnés en attente d’expédition (big-bags de déchets inertes ou métalliques, caissons métalliques contenant de l’uranium, etc.)

  • Sources : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 25 ; Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs 2016-2018, p. 139.

Butte du Bugey

  • Date d’ouverture : 1979 ; date de fermeture : 1984.
  • Exploitant : EDF.

Butte artificielle d’environ un million de mètres cubes située au sud du site du Bugey est constituée de déblais naturels divers, de déchets non radioactifs issus de la construction des différentes unités de production d’électricité et de 130 mètres cubes de résines échangeuses d’ions (non radioactives selon les critères de l’époque) enfouies entre 1979 et 1984.

Inventaire radioactif : 130 m3 de résines échangeuses d’ions de très faible activité radioactive (inférieure à 0,37 becquerels par gramme).

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 22.

Installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés (Iceda)

  • Exploitant  : EDF
  • Date prévisionnelle de mise en service : 2018
  • Durée prévisionnelle d’exploitation : 50 ans
  • Capacité d’entreposage : 4.000 m3
  • Durée d’entreposage et flux de sortie vers Cigéo : Pour les déchets de moyenne activité à vie longue, entre 100 et 150 colis par an à partir de 2055

Construction par EDF d’une installation temporaire, appelée Iceda, sur le site de la centrale du Bugey. Elle permettra de conditionner et d’entreposer des déchets issus des neuf réacteurs EDF en cours de déconstruction (500 tonnes), des déchets métalliques issus de l’exploitation des centrales en fonctionnement (1.500 tonnes environ) et de faire transiter les déchets graphites issus de la déconstruction du réacteur de filière uranium naturel graphite-gaz (UNGG) de la centrale nucléaire du Bugey. Il est prévu que ces déchets soient ensuite évacués vers le centre de stockage définitif Cigéo de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra) à Bure (Meuse).

  • Sources : Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs 2016-2018, pp. 170 et 177 ; EDF.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
15 novembre 2018
Les ONG écologistes et de solidarité déplorent l’incohérence du gouvernement sur la taxe carbone
Info
15 novembre 2018
L’Europe doit mettre un terme à la déforestation importée
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre