Strasbourg (Bas-Rhin)

Durée de lecture : 1 minute

17 octobre 2018 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Réacteur de Cronenbourg

Réacteur de Cronenbourg

  • Date de mise en service : 1967 ; date d’arrêt : 1997
  • Exploitant : Université Louis Pasteur (ULP) de Strasbourg

Mis en service en 1967 et d’une puissance thermique de 0,1 mégawatt, le « réacteur universitaire de Strasbourg » (RUS) était un réacteur d’études et de recherche, principalement utilisé pour la réalisation d’irradiations expérimentales et la production de radionucléides à vie courte. Il a été exploité successivement par le CNRS puis l’IN2P3 et l’Université Louis Pasteur (ULP) de Strasbourg. Le réacteur a été mis à l’arrêt définitif en décembre 1997. L’exploitant actuel de l’installation est l’Université Louis Pasteur. Les éléments combustibles ont été déchargés et transférés sur le site de La Hague en décembre 2000. Les barres de contrôle ont été extraites du bloc réacteur en mai-juin 2002. Les déchets technologiques d’exploitation ou de maintenance (volumes et activité très faibles) sont transférés à l’Andra par l’intermédiaire de l’Institut de Recherches Subatomiques de Strasbourg (IN2P3).

Inventaire radioactif : déchets technologiques (un fût de 200 litres de résines échangeuses d’ions contenant du cobalt 60 et de l’argent 108m, 2 fûts de 120 litres de déchets gras et humides contenant du tritium, du carbone 41, du fer 55, du cobalt 60, du baryum 133 et de l’europium 152, un fût de 120 litres d’échantillons).

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 205

25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
13 septembre 2019
La Nuit des ours, un moment de grâce et de frissons
Chronique


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)