Toulouse (Haute-Garonne)

Durée de lecture : 1 minute

27 août 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

A Toulouse, une tentative de décrochage a raté le vendredi 19 juillet. Le portrait a été immédiatement récupéré par l’équipe municipale. Le jour même, trois activistes ont été placés en garde à vue pour près de 24 heures. Ils sont convoqués pour un procès le 20 novembre prochain, au Palais de justice de Toulouse.


24 janvier 2020
Des habitants d’un village du Nord se dressent contre un pylone de téléphone
Enquête
24 janvier 2020
Retraites : sept semaines d’un mouvement social inédit
Info
25 janvier 2020
L’écologie n’est pas une religion mais une politique de la responsabilité
Tribune


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)