Toulouse (Haute-Garonne)

Durée de lecture : 1 minute

27 août 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

A Toulouse, une tentative de décrochage a raté le vendredi 19 juillet. Le portrait a été immédiatement récupéré par l’équipe municipale. Le jour même, trois activistes ont été placés en garde à vue pour près de 24 heures. Ils sont convoqués pour un procès le 20 novembre prochain, au Palais de justice de Toulouse.


20 novembre 2019
Dans sa ferme, Anita prend soin des chèvres... et des humains
20 novembre 2019
Froid, insalubre et désolé : le quotidien de 450 jeunes exilés dans un collège lyonnais
19 novembre 2019
Les autochtones brésiliens accusent les multinationales d’incendier l’Amazonie


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)