Véronique Kempf, membre de La Pile

Durée de lecture : 1 minute

7 juin 2016

« Avec du piment d’Espelette et une pincée de poivre »

Dans la vraie vie, elle est éditrice et publie des bons livres sur l’environnement vécu au quotidien ou des entretiens avec Patrick Viveret, Louis Espinassous ou Jean-Marie Pelt. Pour Reporterre, elle donne un paquet d’heures bénévoles au conseil d’administration de La Pile, et trouve en plus le temps de présider une association d’éducation populaire. Un talent incontesté : c’est une cuisinière hors pair. Et une formidable qualité : sa maison est toujours ouverte aux amis et à ceux ou celles qui passent.

Photo : © Mathieu Génon/Reporterre


21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
21 novembre 2019
Dans le Nord, des élus locaux promeuvent le béton et l’étalement urbain
16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police