Véronique Kempf, membre de La Pile

Durée de lecture : 1 minute

7 juin 2016

« Avec du piment d’Espelette et une pincée de poivre »

Dans la vraie vie, elle est éditrice et publie des bons livres sur l’environnement vécu au quotidien ou des entretiens avec Patrick Viveret, Louis Espinassous ou Jean-Marie Pelt. Pour Reporterre, elle donne un paquet d’heures bénévoles au conseil d’administration de La Pile, et trouve en plus le temps de présider une association d’éducation populaire. Un talent incontesté : c’est une cuisinière hors pair. Et une formidable qualité : sa maison est toujours ouverte aux amis et à ceux ou celles qui passent.

Photo : © Mathieu Génon/Reporterre


1er avril 2020
Nous ne sommes pas en guerre
Tribune
1er avril 2020
Confinés à quai, les marins ne vont plus au grand large
Reportage
31 mars 2020
Au Québec, la crise du coronavirus pourrait ouvrir « le grand chantier de l’autosuffisance » alimentaire
Info