Faire un don
60696 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
51 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Vivre la ruralité. Quels paysages agricoles pour demain ? à Ségur-le Château (Corrèze)

Durée de lecture : 1 minute

Le samedi
21
avril


L’association Paysages nourriciers (qui soutient des initiatives paysannes, agricoles et alimentaires propices aux écosystèmes et au vivre ensemble en milieu rural) initie un partenariat de recherche sur la ruralité au XXIe siècle avec Nicole Pignier, Professeur des Universités à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de Limoges et École du Jardin Planétaire pour étudier comment rendre nos territoires ruraux habitables et habités.

Partant des dynamiques locales impulsées par des projets paysans, ces rencontres ont pour objectifs :
- d’échanger autour des initiatives paysannes ancrées localement en divers lieux (ex-Limousin et Charente limousine) ;
- de recueillir les perceptions que les habitants ont de la vie en milieu rural (perceptions de la ruralité d’hier, d’aujourd’hui) ;
- de préciser les aspirations des habitants pour la ruralité de demain ;
- de faire participer les élus et citoyens aux dessins/desseins des dynamiques locales qui associent cultures culturales (manières de travailler la terre) et cultures culturelles.

Pour ce printemps 2018, trois réunions publiques sont prévues : une en Corrèze à Ségur-le Château, le 21 avril , une en Charente à Confolens, le 26 mai et une en Haute-Vienne à Saint-Yrieix-sous-Aixe,le 23 juin.
Venez découvrir et échanger sur des projets paysans qui dynamisent la vie en milieu rural dans le respect des équilibres naturels et du vivre ensemble.

Réunion à 15 h
Salle communale
30, avenue du Château
19230 Ségur-le-Château





Documents disponibles

  Sans titre
17 juin 2019
En Amazonie colombienne, les terres autochtones pillées par l’extractivisme
Info
17 juin 2019
Plongée dans l’univers de la 5G : merveille ou cauchemar ?
Enquête
15 juin 2019
Fatima Ouassak : « Dans les quartiers populaires, l’écologie semble réservée aux classes moyennes et supérieures blanches »
Entretien