EPR de Flamanville : des chantiers de pylônes suspendus par une marche pacifique

Durée de lecture : 2 minutes

1er mars 2012 / Des randonneurs et randonneuses.




Une douzaine de personnes se sont retrouvés le 29 février à Cerisy, dans
la Manche, pour une « randonnée sous les pylônes ».

Celle-ci s’est déroulée sur la commune voisine de Cametours où les
randonneurs et randonneuses ont tout d’abord visité un dépôt où est
entreposé du matériel destiné à la construction de la ligne et plus
particulièrement des pylônes.

Le petit groupe accompagné d’une vingtaine de gendarmes (dont un véhicule tout terrain) a ensuite rejoint les chantiers des pylônes 136, 137 et 138.

La surprise étant de voir, à leur arrivée, les ouvriers décamper dans la
précipitation avec armes et bagages, en l’occurence des rouleaux de
géotextile utilisé pour la mise en place des accès au chantier.
Bref, des chantiers qui ont été arrêtés sans même avoir besoin de les
bloquer.

Tout cela sous l’oeil amusé de quelques journalistes auxquels fut
distribué le texte suivant :

"Ici git un chantier illégal où les pylônes sont montés à vitesse forcée
alors que l’EPR de Flamanville n’est pas opérant et ne le sera pas avant
des années. Des vigiles sur les lieux, des rondes de gendarmerie pour
protéger des intérêts privés : un bel exemple des politiques énergétiques
actuelles.

Nous nous élevons contre ce projet car il est néfaste pour la santé des
habitants : c’est indéniable ! Mais, surtout, nous nous insurgeons contre
ce chantier qui est le symbole de l’incurie de l’Etat dans la gestion de
la production énergétique du pays. Nos dirigeants entendent mieux la voix
de certains intérêts privés que celle du peuple.

Nous clamons notre droit à être acteurs de nos vies, de nos projets de
société et de la gestion de la production énergétiques. Nous luttons
localement contre un problème global.

Nous ne voulons pas de cette ligne, notre contestation ne pourra être
étouffée. Nous crions juste de plus en plus fort, de plus en plus
nombreux, jusqu’à être repris au sérieux."

Prochains RDV sur le terrain le dimanche 11 mars 2012

Mais aussi du 5 au 13 mars lors des enquêtes publiques destinées à
octroyer à RTE l’autorisation de contourner le refus des riverains de
signer les conventions de passage et de servitudes :
http://percysoustension.pagesperso-...

Aussi, le 3 mars 2012, une projection suivi d’un repas à prix libre et
d’un débat aura lieu au FJT de Coutances. Il s’agit du documentaire sur
l’occupation de la forêt à l’emplacement d’un pylône lors d’un lutte
similaire en Catalogne.
http://valognesstopcastor.noblogs.o...






Source : Courriel à Reporterre.

Lire aussi : Ligne THT de l’EPR : les Randonneurs perturbent les travaux

7 juillet 2020
Serpents, oiseaux, tortues : l’Europe doit cesser d’importer des animaux
Tribune
7 juillet 2020
Dans l’Aisne, la bataille d’un maire contre une décharge illégale
Reportage
6 juillet 2020
En Bolivie, les orphelins du Poopó pleurent leur lac disparu
Reportage