Faire un don
28806 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
36 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Fête paysanne d’automne 2018, à Azillanet (Hérault)

Durée de lecture : 1 minute


Le vendredi
5
octobre
au samedi
6
octobre


La fête paysanne d’Automne que l’on organise depuis 4 ans, est une fête militante dont le but est de permettre le développement de l’agroécologie paysanne.

Pour porter cela, un collectif d’acteurs issus de la société civile se mobilise pendant 8 mois pour monter le projet appuyé par l’association Chemin Cueillant (association de paysans en agroécologie)​ et le foyer rural de la commune d’Azillanet.

La fête dure une journée et 2 soirs.
L’accès au lieu et aux animations est gratuit.

On y organise :

- Des rondes thématiques et conférences tout au long de la journée du samedi en lien avec des problématiques et des besoins rencontrés par les acteurs de la bio sur le territoire. Cette année, nous recevons Marie-Monique ROBIN ;

- Un marché de producteurs et d’artisans locaux ;

- Une soirée engagée le vendredi soir avec : la venue de la débordante compagnie (une troupe de danse militante) et leur spectacle "ce qui m’est dû"

- Une soirée festive avec des concerts le samedi soir ;

- Des animations sur des savoir-faire en lien avec le monde de l’écologie et de la nature ( fabrication de savon, atelier laine, cuisiner les légumineuses, etc....) ;

- Des animations pour les enfants ;

- Une restauration bio et locale ;

- Recyclage des déchets et toilettes sèches.



Lire aussi : https://www.facebook.com/chemincuei...

La fête a lieu le 5 (à partir de 17h et jusqu’à minuit) et le 6 octobre (de 9h à 18h00)
A l’espace sportif d’Azillanet
Accès train jusqu’à la gare de Lézignan d’Aude (15min de l’évènement) puis voiture ou covoiturage



Documents disponibles

  Sans titre
7 décembre 2019
COP25 : les négociations internationales sur le climat s’enlisent
Info
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
7 décembre 2019
VIDÉO - Thomas Piketty : « Il va y avoir des crises sociales extrêmement violentes »
Entretien