Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
64083 € COLLECTÉS
92 %
Je fais un don

Joie, chagrin, colère, amour… les animaux ont eux aussi des émotions

26 mars 2018 / Carl Safina

En racontant la vie des éléphants, des loups et des orques, Carl Safina, dans « Qu’est-ce qui fait sourire les animaux ? », dévoile un univers insoupçonnable, où la frontière entre l’humain et le non-humain s’estompe.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Joie, chagrin, jalousie, colère, amour… et si nos émotions étaient aussi celles des animaux ?

Pour répondre à cette question, Carl Safina s’est rendu au Kenya, afin d’observer des troupeaux d’éléphants ; dans le parc naturel américain de Yellowstone, où des meutes de loups vivent en liberté ; et sur une île de la côte Pacifique, point de rassemblement de nombreux bancs d’orques.

Dans ces lieux encore sauvages, où la nature s’exprime sans fard, il a vu des animaux porter le deuil, apprendre à leurs petits comment survivre, partager joies et peines, s’unir ou se faire la guerre, distinguer les humains bienveillants des chasseurs…

En racontant la vie des éléphants, des loups et des orques avec un luxe de détails extraordinaire, Qu’est-ce qui fait sourire les animaux ? nous dévoile un univers insoupçonnable, où la frontière entre l’humain et le non-humain s’estompe.

Carl Safina nous conduit ainsi à réfléchir sur notre place dans la nature.

  • Spécialiste de la vie marine, Carl Safina est l’auteur de nombreux livres et documentaires télévisés. Qu’est-ce qui fait sourire les animaux ? est son premier ouvrage traduit en français.

  • Qu’est-ce qui fait sourire les animaux ? Enquête sur leurs émotions et leurs sentiments, de Carl Safina, éditions la Librairie Vuibert, mars 2018, 560 p., 24,50 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Quand les animaux s’indignent de l’indifférence à leur égard
13 décembre 2018
La Société générale accro au gaz de schiste
Enquête
14 décembre 2018
COP24 : la négociation finale s’annonce difficile et décevante
Reportage
14 décembre 2018
Dans la Drôme, un havre réservé à la vie sauvage
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre