La résistance européenne aux LGV s’organise

Durée de lecture : 1 minute

27 novembre 2010 / par Villalard



Les Lignes à grande vitesse (LGV) font partie des « grands projets inutiles ». Dans divers pays, la résistance s’organise, demandant plutôt la rénovation du système ferroviaire existant. Journée d’action le 11 décembre.


Nous, citoyens et citoyennes, associations et mouvements signataires de la Charte d’Hendaye - Déclaration commune du 23 janvier 2010, appelons d’un commun accord à faire du 11 décembre 2010 une journée de résistance coordonnée dans différentes régions d’Europe autour du thème du transport ferroviaire.

Depuis quelque temps nous lançons des alertes pour signaler les conséquences négatives et irréversibles de la construction de nouvelles lignes ferroviaires dédiées aux trains à grande vitesse et à l’autoroute ferroviaire, de la privatisation de la gestion et de l’augmentation de la dette publique par des projets pharaoniques.

Nous croyons que l’union de notre lutte à celles d’autres résistances citoyennes autour du thème des Grands Projets Inutiles, que comprend bien évidemment les LGV, est inévitable et bienvenue.

Pour cette raison nous invitons les citoyennes et le citoyens, les associations et les mouvements qui luttent contre des projets démesurés et inutiles dans toute l’Europe à nous rejoindre le 11 décembre.

OUI à la modernisation du réseau ferroviaire existant

NON au gaspillage dans les LGV






Source : Communiqué de presse.

Infos et contact : http://www.11-12-2010.eu/Home

Lire aussi : En Rhône-Alpes, les TGV nuisent aux trains régionaux http://www.reporterre.net/spip.php?...

26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
28 septembre 2020
« Le Covid ne doit pas étouffer nos luttes » : à Paris, des activistes écolos ont occupé une place
Reportage
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info


Du même auteur       Villalard