Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Les Indignés à la Bastille le 14 juillet

Rendez-vous le 14 juillet, malgré une situation juridique ambigüe.


Mercredi 13 juillet, 21 h 17, selon Faiscequilteplait LeMai

SUR LE 14 JUILLET DES INDIGNÉS : NOUS N’AVONS PAS ENCORE L’AUTORISATION DE QUOI QUE CE SOIT.

CONFERENCE DE PRESSE DE LA REELLE DEMOCRATIE DES INDIGNES DE PARIS : Le 14 juillet à 16 heures, sur le terre-plein de la Place de la Bastille à Paris délimité par le boulevard Bourdon (75004), la Rue de Lyon (75012) et le Port de l’Arsenal.

Suite au non-lieu prononcé par le juge des référés du Tribunal Administratif sur le recours contre le préfet de police de Paris, la
requérante, des membres des commissions juridique et communication de la Réelle Démocratie des Indignés de Paris témoigneront des manœuvres de la Préfecture.

Depuis le 4 juillet dernier, cette administration tente de limiter et de
contrôler notre rassemblement du 14 au 17 juillet prochain place de la
Bastille.

Si la Préfecture estime que notre manifestation est de nature à troubler
l’ordre public de façon excessive, qu’elle l’interdise par un arrêté
préfectoral comme l’exige la loi.

A défaut, elle doit l’autoriser et nous le signifier tel que prévu par la loi.

A quelques heures de notre rassemblement national, nous sommes
toujours sans réponse de la Préfecture et dans l’expectative.

Le droit fondamental de la liberté d’expression ne peut être limité, ni contrôlé sans motifs strictement encadrés par la loi. Il est essentiel et urgent qu’il soit défendu, maintenu par et pour nous tous.


Mercredi 13 juillet, vers 17 h 00, selon Aurélien Huyna

Pour info je viens d’avoir la réponse du Tribunal Administratif.

La manifestation à partir du jeudi 14 juillet 19h jusqu’au dimanche 17 juillet 19h est ACCEPTEE « sur le terre plein » de la place de la Bastille.

L’établissement d’un campement d’environ une centaine de personnes a été validé même si la préfecture a attiré l’attention sur les éventuels problèmes que cela pourrait causer.

Donc personne ne peut nous déloger entre jeudi soir et dimanche soir si nous respectons ces conditions.

Autogestion !


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende