Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Les biens communs publics mondiaux : évaluation et perspectives, en ligne

Date
Le samedi 20 février 2021

Session initiée par les membres du comité de pilotage de l’Université, coordonnée par Cristina Bertelli & Yovan Gilles, avec Riccardo Petrella.
Préalable. L’intervention de Riccardo Petrella permettra d’approfondir et de prolonger le propos, qu’il a présenté dans la vidéo diffusée en octobre 2020 et que nous vous conseillons vivement de voir ou revoir en préalable à cette session : « Les biens communs et les biens publics à l’heure de la gouvernance économique mondiale ».
https://youtube.com/channel/UCP2nee_hraUrC3MblTqCvQg

Les biens communs sont l’objet d’un engouement sans précédent, et la crise du Covid 19 met en évidence l’exigence de leur reconnaissance, de leur promotion et de leur préservation. De quoi s’agit-il au juste, aujourd’hui, quand politiques, sociologues, économistes et philosophes évoquent cette nécessité ? Nécessité de reconnaissance ? Nécessité de mise en œuvre ? Nécessité de jurisprudence, nationale, internationale ?

Depuis trois ans, le comité de pilotage de l’Université et de nombreu.x.ses intervenant.e.s ont essayé de rendre tangibles les différents champs opérationnels des biens communs, contemporains comme historiques. Qu’en est-il, dans le contexte actuel, de l’évolution de leur appréhension, tant théorique que concrète ?

Nous vous proposons, dans cette session, de travailler « en commun », à partir de l’approche des biens communs publics mondiaux développée par Riccardo Petrella. Qu’est-ce qui a changé au niveau mondial, depuis nos premières sessions sur l’eau, les semences, la connaissance, l’air ou encore, dernièrement, notre engagement pour la santé ?
Où en sommes-nous, entre déclarations d’intentions généreuses et avancées politiques, significatives ou entravées par des intérêts économiques impérieux d’ordre privé et public ?

Cette session spéciale dédiée aux biens communs mondiaux et « publics » nous éclairera sur leur évolution et les « obstacles » nationaux et internationaux, les avancées réelles et les perspectives de concrétisation d’instances supranationales qui les concernent.

Utopie ? Nécessité vitale de leur reconnaissance mondiale ? En ce moment où l’humanité voit se profiler à l’horizon sa propre finitude en qualité d’espèce dominante, autocentrée et si étrangère à la nature qu’elle la désigne comme « environnement », l’avènement des biens communs apparait comme la condition de tout demain.

PROGRAMME

A partir de 14h45 – Accueil des participants – Connexion par Zoom
15h00 précises - Ouverture de la session par les membres du comité de pilotage de l’Université du bien commun - Paris

Première Partie

15h15 – Yovan Gilles – Les périphériques vous parlent et pilote UBC.Paris – retracera les sessions les plus significatives de l’Université depuis 2017, sous l’angle des biens communs publics mondiaux.

15H30 – Riccardo Petrella
Parce qu’il est à l’origine de Université du bien commun à Paris et, surtout, parce qu’il est une référence mondiale dans le combat pour la reconnaissance des biens communs publics mondiaux, auteur sur le sujet et à l’origine de plusieurs initiatives internationales en leur faveur, nous avons demandé à Riccardo Petrella d’ouvrir notre programme de sessions 2021.
Relevons également son expérience de politologue, altermondialiste, économiste, chercheur, ancien commissaire européen, ainsi que son accès aux informations précieuses concernant les perspectives et décisions des organismes internationaux comme l’OMS ou l’ONU, qui, de facto, orientent ou freinent les avancées démocratiques en la matière.

A partir de la vidéo Les biens communs et les biens publics à l’heure de la gouvernance économique mondiale il retracera les moments clefs critiques ou positifs concernant ces biens dans les dernières années, au niveau de leur reconnaissance mondiale, plus précisément :
• la relation étroite entre les BCPM et les droits fondamentaux et, au-delà, les droits de la nature ;
• une reconnaissance mondiale en déficit ?
• les impacts des crises mondiales actuelles : santé, climat, biodiversité… ;
• les obstacles et perspectives ;

16h15 – Pause

Deuxième partie

16h30 – Débat avec le public.

Les questions seront formulées par saisie dans Zoom et seront traitées par blocs thématiques.
Ceux qui souhaiteraient poser une question ou apporter une contribution oralement (ne dépassant pas les 3 minutes) pourront nous le faire savoir par la même voie. La parole sera donnée par ordre de réception des demandes.
18h – Clôture et perspectives à venir par Yovan Gilles et Cristina Bertelli

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende