Les sectionaux sont une nouvelle zone à défendre

Durée de lecture : 1 minute

25 mars 2013 / Association Force de défense des Ayants droit et des Sections de communes (AFASC)



Les sectionaux sont des biens communs villageois, qui ont toujours permis aux pauvres de faire pâître leurs animaux. Ils sont aujourd’hui comme les jardins partagés en ville. Mais un projet de loi veut transférer ces biens aux communes pour les revendre. Une pétition est lancée pour s’opposer à cette spoliation.


Les Sectionaux avec Notre Dame des Landes sont les nouvelles ZAD (Zones à défendre)
.
Les biens de section ou Sectionaux sont des terres agricoles qui appartiennent aux habitants d’un village ou d’une section. Depuis leur origine qui remonte bien avant le Moyen âge, ces terres étaient destinées à permettre aux pauvres de vivre en faisant paître leur troupeau de moutons, de chèvres, parfois de quelques vaches, de pratiquer l’affouage (coupe du bois de chauffage et du bois d’œuvre), la cueillette, etc.
.
Or l’actualité nous montre malheureusement qu’il y a de plus en plus de pauvres.
.
Aujourd’hui les Sectionaux permettent une agriculture vivrière, la possibilité d’installer de jeunes paysans, la coupe de bois de chauffage et de bois d’œuvre pour tous les habitants du village.
.
Les Sectionaux sont aux ruraux ce que les Jardins Ouvriers et les Jardins Partagés sont aux citadins.
.
Le parlement s’apprête à voter une loi dite « loi Mézard » pour « communaliser » ces Sectionaux, ce qui signifie en clair que les communes ayant des besoins financiers, vont pouvoir spolier ces terres et les revendre aux plus offrants, privant ainsi les habitants d’un espace de liberté.
.
Nous demandons aux députés de s’opposer à ce projet de loi, loi qui va contribuer si elle est adoptée, à la disparition définitive des petits paysans, à la désertification des campagnes et à une marchandisation de la nature.






Source et pétition : http://www.petitions24.net/les_sect...

Contact : AFASC

Ecouter aussi : Qu’est-ce que les biens communs et pourquoi est-ce important ?

18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info