Reprenons Bener, au Mans (Sarthe)

Durée de lecture : 4 minutes


Le samedi
31
août


Il est encore temps d’agir pour sauver Bener !
Des alternatives écologiques, durables et au bénéfice des générations futures sont possibles dès maintenant !
Nos quatre organisations appellent les citoyennes et citoyens à se rassembler le samedi 31 août 2019 à 15h au
Jardin A Défendre (JAD - chemin des Perrières, Le Mans) pour manifester leur opposition
au projet de zone commerciale Ikéa/Leclerc et proposer un projet alternatif.
Une vélorution partira à 14h de la place de la République au Mans. Elle rejoindra à 14h30 les manifestants à
pied qui partiront du parking de l’Intermarché, 284 avenue Bollée au Mans, pour aller jusqu’au JAD.
Arrivée à 15h au JAD pour un grand rassemblement festif, musical et participatif
afin de défendre une zone de nature précieuse pour Le Mans et les alentours.
Nous invitons celles et ceux qui pensent qu’agir collectivement peut changer les choses à nous rejoindre !
La zone commerciale Bener, avalisée par les élus locaux, en complète contradiction avec les enjeux écologiques
et climatiques, engendrera la bétonisation de 21 hectares de terres cultivables situées en bordure du Mans.
Le projet de bétonisation s’inscrit malheureusement pleinement dans la lignée des grands projets inutiles
imposés qui sont les derniers stigmates de choix bénéficiant d’abord à des intérêts privés ...
Une telle surface de terres cultivables devrait être valorisée d’un point de vue agricole, environnemental et
social ! Qu’y aura-t-il à la place ? Un énième giga centre commercial (Leclerc, Ikea, restaurants et boutiques),
une station-service et 3200 places de stationnement, favorisant encore et toujours l’usage des véhicules
individuels et tournant le dos au centre-ville pourtant déjà en grande difficulté !
A l’heure où la crise climatique (canicules plus fréquentes et intenses, immenses feux de forêts,...) et l’extinction
de la biodiversité (diminution massive des abeilles et plus de 6000 espèces menacées) s’accélèrent, les quatre
groupes locaux des organisations Action Non Violente COP21, Alternatiba, Extinction Rebellion et Greenpeace,
dénoncent un projet nuisible pour l’environnement et injustifié économiquement. Nous demandons à Le Mans
Métropole et aux promoteurs d’y renoncer !
D’une part en raison des risques écologiques engendrés par ce projet :
- l’artificialisation d’une zone naturelle et donc la destruction de terres cultivables,
- une augmentation de la pollution atmosphérique,
- des risques accrus d’inondations,
- des risques de pollutions des nappes phréatiques et de l’Huisne, d’où un risque majeur de détérioration de la
qualité de l’eau potable distribuée sur l’agglomération mancelle.
D’autre part, économiquement, nous souhaitons rappeler plusieurs faits :
- les commerces du centre-ville du Mans sont nombreux à être en difficulté à cause de l’extension sans limites
des zones commerciales périphériques.
- le ratio d’hypermarché par habitant au Mans est supérieur à la moyenne nationale.
- l’ouverture d’un Alinéa en zone nord a été rapidement suivie par la fermeture du magasin Fly situé dans la
même zone commerciale. Depuis, Alinéa s’est délesté de la moitié de sa surface de vente.
Les sols sont indispensables pour produire en bio et local de la nourriture pour nos enfants dans les
établissements scolaires. Le projet de loi sur l’alimentation, la loi Egalim va obliger toute la restauration
collective à servir 20 % de bio d’ici 2022.
Les élus de la ville et de la Métropole affirment vouloir augmenter la part de l’alimentation bio et locale pour
nos enfants et préserver les espaces agricoles (prévu dans le plan local d’urbanisme en cours d’élaboration).
Nous nous en réjouissons ! Nous leur demandons donc de passer de la parole aux actes et de commencer en
faisant de Bener un projet durable, écologique et au bénéfice de l’intérêt commun.
Nous proposons, que ces terres puissent approvisionner en légumes bio et locaux, les cantines scolaires. Cela
permettra d’améliorer la santé des plus jeunes, de réduire la distance entre la zone d’approvisionnement et la
zone de consommation des produits et de créer de nombreux emplois durables et utiles.
Contacts presse : Arnaud Ripoche, 06 89 19 99 44, anvcop21-lemans@riseup.net
Julien Gillet, 06 60 22 24 49, juliensolesmes@hotmail.com



Lire aussi : https://sarthe.demosphere.net/rv/2887


Documents disponibles

  Sans titre
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
21 septembre 2019
Avec le sommet de l’ONU sur le climat, Antonio Guterres veut secouer les États
Info
20 septembre 2019
À Paris comme dans le monde, la jeunesse en grève pour le climat
Reportage