Théâtre : « Ce qui m’est dû », à Montreuil (93)

Durée de lecture : 1 minute


Le vendredi
2
décembre




Vendredi 2 décembre

20h au Jardin d’Alice

Adresse : 19 Rue de Garibaldi, 93100 Montreuil (Métro Robespierre)

"Ce qui m’est dû"

par La Débordante compagnie

« Je me demande si , quand je suis née, quelque chose m’était dû
 »
. Que nous doit-on ? De quoi sommes-nous redevables et à qui ? Avec
le comédien Antoine Raimondi, Héloïse Desfarges signe un dialogue
chorégraphique et théâtral où mots et gestes portent en un seul
mouvement, une prise de conscience, un engagement.

« Nous sommes dépossédés des outils nécessaires pour participer à la construction de notre société. Comment déposer sur mon corps la crise écologique, économique et humaine qui nous traverse et que nous traversons ? J’essaye. »

Puisant dans les pensées de Naomi Klein, André Gorz, du Comité
Invisible, le duo activiste artistique et écologique témoigne d’une
alternative politique. De la ZAD à la COP, ils traversent les
territoires du débat et récoltent les discours entendus, de la
pharmacienne au Président. Leurs mots et mouvements sont une alchimie
rythmée, qui repose sur la connivence. La danse s’oralise, le verbe
s’incarne et le spectateur s’identifie. « Sondant dans une
histoire individuelle les potentialités universelles de remise en
question d’un système global »
, ils invitent à la responsabilité
consciente, à une créativité lucide.




25 septembre 2020
Covid-19 : « Elle a bon dos, la science ! »
Entretien
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
24 septembre 2020
Journalistes et ONG vent debout contre les nouvelles mesures de maintien de l’ordre
Info