Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

Une écologie politique des territoires Tsimane’ d’Amazonie bolivienne

Une écologie politique des territoires Tsimane’ d’Amazonie bolivienne, de Patrick Bottazzi.


Depuis le début des années 1980, la Bolivie connaît de profondes réformes politico-territoriales. Ces réformes ont permis aux peuples autochtones ainsi qu’aux populations migrantes andines de sécuriser des millions d’hectares de terres forestières dans les parties amazoniennes du pays.

Elles ont aussi entraîné une transformation parfois radicale de leurs institutions politiques. Elevées au rang de « nations » et à même de devenir autonomes depuis 2010, les entités politiques autochtones rencontrent toutefois des difficultés d’intégration importantes parmi les autres entités territorialisées du pays.

Basé sur plusieurs années de terrain en Amazonie bolivienne, ce livre reconstitue l’historicité de la création des territoires autochtones tsimane’, et plus particulièrement du Pilón Lajas.

Les enjeux des réformes sont éclairés par une analyse multiniveau des processus de gouvernance territoriale donnant lieu à des relations souvent conflictuelles entre services étatiques, ONG, entreprises privées et organisations autochtones.

Une approche coconstructiviste invite à se pencher sur l’influence des référentiels publics « ethnicisés » dans la production progressive des institutions territoriales, qui entraînent à leur tour des transformations physiques de l’espace et des écosystèmes forestiers. Il en ressort que « notre grande maison », comme les Tsimane’ désignent leur territoire, est en fait prise en étau dans ce que l’auteur appelle des « ordres éco-institutionnels » segmentés.


Patrick Bottazzi est titulaire d’un doctorat en études du développement de l’Institut de hautes études internationales et du développement, à Genève. Ses travaux de sociologie rurale portent sur l’Afrique de l’Ouest et l’Amérique latine. Il est chercheur au Centre interdisciplinaire pour le développement durable et l’environnement de l’Université de Berne et enseigne à l’Institut de géographie et durabilité de l’Université de Lausanne.


Une écologie politique des territoires Tsimane’ d’Amazonie bolivienne, de Patrick Bottazzi, Préface Irène Bellier, Editions Karthala, 204 pages, 22 €

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende