2e arrondissement de Lyon (Rhône)

Durée de lecture : 1 minute

24 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)



Des activistes d’ANV-COP21 ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie du 2e arrondissement de Lyon, jeudi 21 février.

Un militant a été placé en garde à vue vendredi 22 février à la suite de sa convocation au commissariat pour audition libre, et son domicile a été perquisitionné, a indiqué ANV-COP21 dans un communiqué.

Une deuxième militante a été placée en garde à vue mardi 26 février au commissariat du 2e arrondissement de Lyon, où elle a été retenue neuf heures. Son domicile a été perquisitionné le jour même. Elle est convoquée au tribunal le 2 septembre 2019.





Lire aussi : Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune
27 février 2021
Dans l’Essonne, la ferme où les moutons restent toute l’année dehors
Alternative
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)