2e arrondissement de Lyon (Rhône)

Durée de lecture : 1 minute

24 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Des activistes d’ANV-COP21 ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie du 2e arrondissement de Lyon, jeudi 21 février.

Un militant a été placé en garde à vue vendredi 22 février à la suite de sa convocation au commissariat pour audition libre, et son domicile a été perquisitionné, a indiqué ANV-COP21 dans un communiqué.

Une deuxième militante a été placée en garde à vue mardi 26 février au commissariat du 2e arrondissement de Lyon, où elle a été retenue neuf heures. Son domicile a été perquisitionné le jour même. Elle est convoquée au tribunal le 2 septembre 2019.



Lire aussi : Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron
31 mars 2020
Au Québec, la crise du coronavirus pourrait ouvrir « le grand chantier de l’autosuffisance » alimentaire
Info
1er avril 2020
Partout en France, les « manifs de confinement » prennent de l’ampleur
Alternatives
31 mars 2020
En Chine et en Italie, « les premiers foyers épidémiques sont des zones très polluées »
Entretien


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)