Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron

Durée de lecture : 2 minutes

26 février 2019



- Actualisation - Mardi 26 février, 18h35 - Après neuf heures de garde à vue, la militante est sortie du commissariat. Son domicile a été perquisitionné en début d’après-midi. Elle est convoquée au tribunal le 2 septembre 2019.


Fanny, une militante lyonnaise d’Action non-violente - COP21 (ANV-COP21) a été placée en garde à vue ce mardi 26 février à 8h30 au commissariat du 2e arrondissement de Lyon.

Jeudi 21 février, quatre portraits officiels du président Macron avaient été décrochés dans des mairies à Lyon, mais aussi Paris, Bayonne et Ustaritz, pour dénoncer l’inaction du gouvernement face au dérèglement climatique. Un militant d’Action non violente-COP21 (ANV-COP21) a été placé en garde à vue à Lyon vendredi 22 février, et son domicile a été perquisitionné.

« On est une dizaine de militants devant devant le commissariat du 2e, a indiqué à Reporterre Sylvine Bouffaron, d’ANV-COP21 Lyon. La militante a été convoquée pour une audition libre à 8 h 30, et elle a été placée en garde à vue. » L’organisation appelle à un rassemblement ce mardi 26 février devant le commissariat.

Sur Twitter, Maxime Combes, porte-parole d’Attac, a regretté cette garde à vue : « Les forces de l’ordre devraient consacrer leur énergie à poursuivre les pollueurs et les évadés fiscaux plutôt que les militant.e.s pour le climat », a-t-il écrit.

ANV-COP21 a dénoncé la répression, affirmant que « c’est le président Macron et son inaction face au péril climatique qui menacent aujourd’hui la démocratie » : « En ne mettant pas tout en œuvre pour empêcher l’emballement du climat, il participe à construire un monde livré au chaos, aux massives pénuries alimentaires et en eau potable, aux guerres pour l’accès aux ressources, à la violence de masse pour repousser les centaines et centaines de millions de migrants climatiques fuyant des territoires devenus inhabitables ». L’organisation appelle à la multiplication d’action de « réquisitions des portraits », qui ne seront rendus « que lorsque le président Macron mettra enfin en place une politique cohérente avec une trajectoire française compatible avec les +2 °C voire +1,5 °C. »

- Source : Reporterre.

- Photo : ANV-COP21





Lire aussi : Quatre portraits du président Macron emportés par des activistes climatiques


16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Des collectifs citoyens repoussent l’installation d’antennes de téléphone
Info
16 janvier 2021
Le Covid nous fait perdre le sens du toucher
Enquêtes