Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
13
JOURS
65 %

Arrêtez d’arracher les haies !

13 février 2014 / La Compagnie du Paysage



Le rôle écologique et hydraulique des haies est maintenant bien connu. Mais dans certaines régions, leur arrachage continue, comme dans le Boischaut, à cheval sur le Cher et l’Indre. Il est temps d’arrêter !


En appui à notre pétition nationale que vous pouvez signer, nous lançons une lettre ouverte qui sera envoyée aux candidats à l’élection de mars 2014 en Boischaut Sud.

Mesdames et Messieurs les candidates et candidats à l’élection dans les communes du Boischaut Sud (région située à cheval sur les départements du Cher et de l’Indre),

A l’issue des prochaines élections municipales, nombreux sont celles et ceux qui, parmi vous, assumeront les diverses missions de la responsabilité publique. Parmi ces missions, deux priorités :

- le maintien voire le développement du potentiel d’activité économique locale - l’agriculture au premier plan ;

- la préservation des conditions de vie des administrés.

Au prix du travail continu des habitants au fil des siècles, le Boischaut Sud est reconnu comme une campagne de qualité. Son paysage remarquable a été décrit et photographié, il est un attrait touristique important. Il est aussi source de revenus pour les agriculteurs et un pilier pour la chasse : la haie est indispensable au gibier.

Actuellement, notre bocage, souvent mal géré, se dégrade d’année en année. Il est victime d’arrachages et disparaît d’une manière brutale. Nous nous alarmons des considérables destructions de haies que nous voyons se multiplier dans nos communes, et de la persistance générale de l’usage de phytosanitaires que l’on sait ruineux pour la santé et dangereux pour l’écosystème. Nos sols se dégradent, les rivières sont polluées, la biodiversité est détruite.

Chez nous, dans le Boischaut, on continue d’arracher, mais personne ne dit rien... Pourtant, partout en France, des millions d’arbres sont replantés pour enrichir à nouveau l’agriculture, retrouver le milieu vivant et le cadre de vie des habitants. Des associations, ou entreprises mécènes répondent présentes pour les replantations.

On sait que le développement des chaufferies au bois et des tous les autres systèmes de valorisation de la biomasse à partir d’une gestion efficace des haies permet d’économiser sur la facture de fioul et d’aller vers une économie décarbonée.

Sur de nombreux territoires, les collectivités lancent des plans de gestion visant à plus d’autonomie énergétique par l’entretien du bocage et cela, afin que afin que l’on cesse ces dégâts et que la haie soit utilisée, renouvelée et rentabilisée.

Pour que notre campagne vive et reste accueillante :

Montrons-nous actifs et responsables pour les générations futures.
Soyons prévoyants et entreprenants !
Halte au massacre des arbres et à l’usage des désherbants sous les clôtures, sur les trottoirs et dans les fossés !
(on peut faire autrement, les solutions existent)

Face à cette situation, que peut faire un élu ?

Dans notre pays de propriété privée, un élu peut convaincre, et faire respecter un certain nombre de règles :

- Il peut faire entretenir les bords des routes et des chemins par une taille raisonnée, en fixant un cahier des charges pour la taille des haies.
- Etablir une carte communale en accord avec les agriculteurs, classer les haies après concertation,
- Il peut faire un PLU et participer à l’élaboration du SCOT.
- Il peut contribuer à ce que soit mieux connu et compris l’atout d’un environnement bien géré.
- Il peut appliquer dans sa commune l’opération « zéro pesticides », ou au moins conformer ses usages à ceux préconisés par la législation en vigueur, actuellement peu respectée.
- En s’entendant, les élus peuvent faire avancer la cause du bocage grâce à un plan d’économies d’énergies.

Messieurs les candidats, sachez que nos voix iront à ceux d’entre vous qui, conscients de la qualité de notre bocage, soutiendront de façon ferme la préservation de l’outil de travail des agriculteurs, ce qui veut dire aussi la bonne santé de notre milieu de vie. Une pétition a été lancée, pour soutenir votre engagement et donner de la notoriété à ce débat.

Certes, rien n’est facile, mais partout il y a des solutions. La Compagnie du Paysage développe des actions en Boischaut depuis plus de dix ans. Elle peut accompagner vos réflexions et faciliter votreaccès aux outils et partenaires.


Signer la pétition : Halte a l’arrachage des haies




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source et photos : La Compagnie du Paysage

Photo chapô : Pétition

Lire aussi : Le pari de l’arbre et de la haie

24 juin 2017
Rémi Fraisse : le procureur veut le non lieu, mais oublie des éléments décisifs
Info
30 mai 2017
Quand les citoyens gèrent l’argent de leur député, la transparence avance
Alternative
22 avril 2017
Les chercheurs défendent dans la rue la liberté de la science
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre