La transition énergétique encore retardée

Durée de lecture : 1 minute

10 mars 2016 / par Lorène Lavocat (Reporterre)

La présentation de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) au comité de suivi de la Loi de transition énergétique (LTE), qui devait avoir lieu cette semaine, a encore été reportée par le ministère de l’Environnement.

Lancée l’an dernier afin de mettre en oeuvre la LTE et l’Accord de Paris sur le climat, la PPE est une feuille de route qui fixe des objectifs en matière de transition énergétique et de réduction des gaz à effet de serre. Mardi 8 mars, le site Alter Eco Plus a publié le document de présentation de la PPE.

- Document en téléchargement ici :

Présentation de la PPE-mars 2016

Pour 2023, la PPE ambitionne de réduire la consommation d’énergies de 12 %. Elle entend encourager les énergies renouvelables, pour qu’elles couvrent un tiers de notre consommation énergétique, à travers le développement des « biocarburants » ou de la géothermie, mais surtout en augmentant de 50 % la capacité installée des énergies renouvelables, afin de la porter à 75 GW en 2023.

Rien de clair en revanche pour le nucléaire. Si la PPE rappelle l’objectif de baisse de la part du nucléaire dans notre mix énergétique, elle s’en remet à l’Autorité de sûreté nucléaire (ANS) quant à sa mise en place concrète. Elle insiste juste sur les nécessaires travaux de prolongation des centrales : « Il faut engager les investissements pour une première tranche de 25 GW de prolongation, soit 40 % du parc ».

- Source : Alter Eco Plus.



Lire aussi : Notre dossier sur la transition énergétique


Documents disponibles

  Présentation de la PPE-mars 2016

18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Une carte de France de l’eau contaminée par du tritium radioactif
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Les tribunaux d’arbitrage « déroulent le tapis rouge aux multinationales », selon un rapport
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Bébés sans bras : les experts n’ont pas répondu aux questions
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
L’étiquetage des pays d’origine du miel sera obligatoire dès 2020
Lire sur reporterre.net


17 juillet 2019
La ratification du Ceta divise les députés, même dans la majorité
Info
8 juillet 2019
Un grand merci, ami(e)s lectrices et lecteurs ! Reporterre va bien
Édito
18 juillet 2019
Élisabeth Borne, une « travailleuse acharnée » pas « écolo convaincue » au ministère de l’Écologie
Info


Du même auteur       Lorène Lavocat (Reporterre)