Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

Recommandations pour offrir un livre écolo

Les Jeunes écologistes étaient au Festival du livre et de la presse d’écologie, au mois d’octobre. Ils y ont recueilli les recommandations de lecture écolo du public et des intervenants. Résultat : une liste fournie, bien que non exhaustive, d’ouvrages à offrir ou à dévorer soi-même.


Les Jeunes Écologistes d’Île-de-France ont participé à la 12e édition du Festival du livre et de la presse d’écologie. À cette occasion, ils ont demandé aux invités, aux intervenants et aux visiteurs d’écrire sur des post-it quel était leur livre écolo préféré.

Cela a permis de faire une jolie installation à l’entrée du salon du festival et d’en tirer une liste d’idées de lecture ou de cadeaux. Ils sont classés par genre et il y en a pour tous les goûts.

- 12e édition du Festival du livre et de la presse d’écologie -

• Pour les amoureux de la nature

. Jean Dorst et Robert Barbault – Avant que nature meure. Pour que nature vive (Delachaux et Niestlé, 544 p.)
. Peter Caddy, Eileen Caddy, Dorothy Maclean – Les jardins de Findhorn (Le Souffle d’or, 1999 pour la version française, 196 p.)
. Rachel et Jean-Pierre Cartier – Pierre Rabhi, Le chant de la terre (La Table ronde, 2002, 256 p.)
. Bernard Charbonneau, Jacques Ellul – Nous sommes des révolutionnaires malgré nous, textes pionniers de l’écologie politique (Seuil, 2014, 224 p.)
. Jared Diamond – Effondrement, comment les sociétés décident de leur survie ou de leur destruction (Gallimard, 2006, 664 p.)
. Jared Diamond – De l’inégalité parmi les sociétés (Gallimard, 2000, 492 p.)
Masanobu Fukuoka – La Révolution d’un seul brin de paille : Une introduction à l’agriculture sauvage (Ed. Guy Trédaniel,‎ 2005, 202 p.)
. Francis Hallé – Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l’attention des élus et des énarques (Actes Sud, 2011, 96 p.)
. Francis Hallé – Pour une nouvelle biologie (Seuil, 1999 épuisé ; Points, coll. Points Sciences)
.François Lasserre - J’observe les insectes (La Salamandre, 2014, 148 p.)
. Olivier Le Naire – Pierre Rabhi : semeur d’espoirs (Actes Sud, 2013, 176 p.)
. Jean-Marie Pelt – La loi de la jungle (Ed. Fayard, 2006 ; Le Livre de Poche, 224 p.)
. Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi – Le monde a-t-il un sens ? (Fayard, 2014, 220 p.)
. Pierre Rabhi – Du Sahara aux Cévennes, itinéraire d’un homme au service de la Terre-Mère (Albin Michel, 2002, 304 p.)
. Pierre Rabhi – Vers la sobriété heureuse (Actes Sud, 2010, 144 p.)

• Pour les pros des chiffres

. Samuel Butler – Détruisons les machines et sortons de l’économie (Le Pas de côté, 1863 et 1872, 96 p.)
. Hervé Kempf – Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (Seuil, 2009, 154 p.)
. Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez – Pour une révolution fiscale, un impôt sur le revenu pour le 21e siècle (Seuil, 2011, 134 p.)
. Serge Latouche – Le pari de la décroissance (Ed. Fayard, 2006, 302 p.)
. Karl Marx – Le capital, critique de l’économie politique (Maurie Lachâtre, 1867, 3 tomes et beaucoup de pages)
. Donella et Dennis Meadows – Les limites à la croissance (dans un monde fini) (Rue de l’Echiquier, 2012, 425 p.)

• Pour les philosophes dans l’âme (et les ethnologues dans le cœur)

. Frantz Fanon – Les damnés de la Terre (1961, rééd. La Découverte, 2002, 309 p.)
. Gandhi - Tous les hommes sont frères (Folio Essais, 1990, 320 p.)
. André Gorz – Adieu au prolétariat, au-delà du socialisme (Seuil, 1981, 246 p.)
. André Gorz – Écologie et politique puis Ecologie et liberté (Galillée, 1975 puis 1977 ; éd. Le Seuil Points en 1978 pour les deux)
. André Gorz – Bâtir la civilisation du temps libéré (Les liens qui libèrent, Le Monde diplomatique, 1993)
. Ivan Illich – La convivialité (Seuil, 1973, 158 p.)
. Serge Moscovici – La société contre nature (10/18, 1972, 404 p.)
. Pascal Picq – De Darwin à Lévi-Strauss, l’homme et la diversité en danger (Odile Jacob, 2013, 288 p.)
. Jean-Jacques Rousseau - Les rêveries d’un promeneur solitaire (1782)
. Henry-David Thoreau – La désobéissance civile (1849 – Mille et une nuits, 1997, 63 p.)

• Pour les futurs industriels de l’éolien

. Stéphane Foucart – La fabrique du mensonge, Comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger (Denoël, 304 p.)
. Arnaud Michon – Le Sens du vent, notes sur la nucléarisation de la France au temps des illusions renouvelables (L’Encyclopédie des nuisances, 2010, 107 p.).
. Hubert Reeves – Poussières d’étoiles (Seuil, 1984, 195 p.)
. Hubert Reeves – Chroniques du ciel et de la vie (Seuil et France Culture, 2005, 210 p.)

• Pour les bons vivants

.Marie-Claire Frédéric – Ni cru, ni cuit, histoire et civilisation de l’aliment fermenté (Alma éditeur, 2014, 350 p.)
. Marie Laforêt – Vegan (La Plage, 2014, 324 p.)
. Thomas Lepeltier – La révolution végétarienne (Sciences humaines, 2013, 176 p.)
. Fabrice Nicolino – Bidoche, l’industrie de la viande menace le monde (Les liens qui libèrent, 2009, 385 p.)
. Bruno Parmentier – Nourrir l’humanité, les grands problèmes de l’agriculture au 21e siècle (La Découverte, 2007)
. Marie-Monique Robin – Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien (La Découverte, 2008, 370 p.)

• Pour ceux qui veulent changer le monde ici et maintenant (ou qui admirent ceux qui essayent)

. Emilie Hache – Ce à quoi nous tenons, propositions pour une écologie pragmatique (La Découverte, 2011, 252 p.)
. Frances Moore-Lappé – EcoMind : Changing the way we think, to create the world we want (Small Planet Media, 2011, 304 p.)
. Jocelyn Perret – Des mouches dans le bush, la marche des terres minées (ABC’ Editions, 2014, 348 p.)
. Pascale D’Erm - Ils l’ont fait et ça marche (Les Petits matins, 2014, 176 p.)
.Emmanuel Daniel – Le tour de France des alternatives (Seuil, 2014, 144 p.)
. Eric Dupin – Les Défricheurs (La Découverte, 2014, 262 p.)
. Rob Hopkins – Manuel de transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale (Ecosociété, 2010, 212 p.)
. Olivier Le Naire – Nos voies d’espérance (Actes Sud / Les liens qui libèrent, 2014, 230 p.)

• Pour ceux qui veulent faire de la politique

. Etienne de la Boétie - Discours de la servitude volontaire (1574)
. Cécile Duflot – De l’intérieur, voyage au pays de la désillusion (Fayard, 2014, 234 p.)
. Nicolas Hulot – Pour un pacte écologique (Calmann-Levy, 2006, 286 p.)
. Hervé Kempf – La baleine qui cache la forêt : enquêtes sur les pièges de l’écologie (La Découverte, 1994, 220 p.)

• Pour ceux qui veulent s’évader

. Brian Aldiss - La tour des damnés (Le passager clandestin, 2013, 112 p.)
. René Barjavel – Ravage (Denoël, 1943, 288 p.)
. Pierre Bordage – Le jour où la guerre s’arrêta (Au Diable Vauvert, 2014, 288 p.)
. Ernest Callenbach – Ecotopia (Ernest Callenbach, 1975, 181 p.)
. Romain Gary – Les Racines du ciel (Gallimard, 1956, 452 p.)
. Jean Giono – Le chant du monde (Gallimard, 1934, 318 p.)
. Ernest Hemingway – Le vieil homme et la mer (Gallimard, 1952, 191 p.)
. Arto Paasilinna – Le lièvre de Vatanen (1975 – 1989 pour la version française, Denoël, 196 p.)
. Jean-Christophe Rufin – Le parfum d’Adam (Flammarion, 2007, 538 p.)
. Antoine de Saint-Exupéry – Terre des hommes (Gallimard, 1939, 224 p.)

• Pour ceux qui préfèrent les images

. Vincent Hussier – La nuit du cerf (Kobalann, 2014, 80 p. + un CD de sons de la nature)
. Frédérique Basset et Gilles Clément (textes / photos) – Les quatre saisons de Gilles Clément (Rue de l’Echiquier, 2014, 184 p.)

• Pour ceux qui aiment bien les images mais aussi quand il y du texte

. Etienne Davodeau – Les ignorants, récit d’une initiation croisée (Futuropolis, 2011, 272 p.)
. Hayao Miyazaki – Nausicaä de la vallée du vent (Glénat, 1982-1984, 7 volumes)

• Pour les générations futures

. Yannick Beaupuis – Le boulanger des croissants (Ed. Balivernes, coll. Calembredaines, 2013, 40 p.)
. Marie Colmont – Marlaguette (Père Castor-Flammarion, 1984)
. Renée Kayser – Copain des bois (Milan)

• Pour les comédiens en puissance

. Anton Tchekov – Oncle Vania (1899)

Si jamais dans toute cette liste vous ne trouvez pas votre bonheur, le Felipé a accueilli cette année la remise de trois prix littéraires :

-  Le Prix de la Petite Salamandre, traditionnel prix jeunesse du Festival, remis par un jury d’enfants du 18e arrondissement.

Terriens malins : missions spéciales pour éco-aventuriers, de Delphine Grinberg, illustré par Vincent Bergier, éditions Le Pommier, 141 p.

-  Le Prix du livre d’écologie politique, créé cette année par la Fondation de l’écologie politique et remis par un jury de personnalités :

L’âge des low tech, de Philippe Bihouix, éditions du Seuil, 330 p.

-  Le Prix Rêvolutives du meilleur livre écolo :

L’Événement anthropocène de Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz, éditions du Seuil, 304 p.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende