A Bonn, les négociations climat s’achèvent, l’incertitude américaine demeure

19 mai 2017

Les délégués climat du monde entier concluaient jeudi 18 mai à Bonn dix jours de négociations, bousculées mais bel et bien menées, sur fond d’incertitudes que l’administration Trump fait peser sur le sort de l’accord de Paris contre le réchauffement de la planète.

Entamé dans la crainte que les hésitations américaines démotivent les négociateurs voire créent un effet domino sur certains pays, ce round se termine sur une volonté exprimée de « rester positifs ». « L’esprit est bon. Il y a des débats : certains comme l’UE veulent plus de rigueur sur l’application de l’accord, d’autres plus de souplesse... Mais il n’y pas eu les graines du blocage souvent vues dans le passé », avant l’adoption fin 2015 de l’accord mondial contre le réchauffement, note David Levai, ancien négociateur français, aujourd’hui à l’Institut du développement durable à Paris. « Ce contexte américain crée une forme de solidarité : on fait bloc, c’est un peu comme “l’effet pack” en rugby », dit-il.

Techniques, les débats ont surtout porté sur de la procédure autour des règles d’application de l’accord de Paris. Rien de tangible n’est sorti sur le fond de ce « mode d’emploi de l’accord » que les négociateurs ont jusqu’en 2018 pour préciser. En attendant, le processus climatique reste de fait suspendu à la décision de Donald Trump, qui semble désormais hésiter, après avoir promis pendant sa campagne qu’il retirerait son pays de cet accord présenté par lui comme un « canular » fomenté par les Chinois. A Bonn, la délégation américaine elle-même, réduite à son minimum historique selon les observateurs admis dans ces sessions à huis clos, est restée tout ce temps en attente d’instructions. « Leur chef est un négociateur expérimenté. Il a répété “notre position est en train d’être ré-étudiée” », a dit la responsable climat de l’ONU Patricia Espinosa.

Tous les regards sont désormais tournés vers les sommets du G7 des 26 et 27 mai, et du G20 début juillet en Allemagne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Sortir ou pas de l’Accord de Paris sur le climat ? Trump ne parvient pas à se décider


18 février 2019
Les personnels du ministère de la Transition écologique veulent aussi manifester le 15 mars
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
L’Allemagne prépare une loi à 100 millions d’euros pour sauver les insectes
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Faute de soutien public, un centre de soins aux animaux en détresse ferme ses portes
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Des experts de l’ONU déplorent les atteintes aux libertés du gouvernement français
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net
12 février 2019
Des activistes « livrent » des boues rouges toxiques de Gardanne au ministère de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Trois expertises sur les déchets radioactifs lancées avant le débat public
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Les insectes pourraient disparaître d’ici un siècle
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

30 janvier 2019
Dans le Diois poussent les champignons de l’autonomie
Chronique
19 février 2019
2e leçon des jeunes au gouvernement : il faut la décroissance énergétique
Tribune
19 février 2019
En Isère, Gilets jaunes et villageois dénoncent la pollution de Lactalis
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP