Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Transports

À Gaillac, les transports seront gratuits à la rentrée

C’était une promesse électorale du maire. Tenue : dans le Tarn, la ville de Gaillac (13.629 habitants) passera à la gratuité des transports en commun le 13 septembre. Gaillac sera la 26e ville française à passer à la gratuité des transports en commun.


Le 11 juin dernier, les élus du conseil municipal de Gaillac ont été particulièrement attentifs lors du rapport d’activité du réseau Bougenbus, composé de six lignes de bus.

Avec près de 84 000 voyages enregistrés de septembre 2012 à août 2013, le trafic est en hausse de +150% en un an. Le réseau de six lignes emploie 114 personnes, dont 64 à temps complet. Financé par trois actionnaires, le conseil général (mille actions), la ville de Gaillac (cent cinquante actions) et Tarn et Dadou (cent cinquante actions), l’exercice financier laisse apparaître un léger déficit de 2.600 €.

Tout le monde attendait le maire Patrice Gausserand (UDI) au tournant par rapport à sa promesse de campagne sur la gratuité. “A partir du 13 septembre, jour de la fête des associations, Bougenbus changera de nom et sera gratuit“, a annoncé le maire.

"Cette gratuité incitera la population à utiliser ces bus. Nous travaillons sur l’amélioration du rendement et du remplissage des bus.“

Cette décision a été diversement accueillie par les élus de l’opposition. En effet, Thomas Domenech (“Gaillac à gauche”) se dit satisfait. “Le transport doit être public et gratuit“, a-t-il indiqué.

Mais Michèle Rieux (PS, ancienne maire de Gaillac) s’est déclarée défavorable à une telle mesure. “Nous ne sommes pas pour la gratuité“, a-t-elle souligné. “Nous pensons que les usagers doivent payer un peu. Le billet est à 50 centimes, c’est très peu. Et la perte d’exploitation entraînera d’autres pertes.”

Sur la perte d’exploitation, estimée à 50.000 euros (20.000 euros de billetterie et 30.000 euros de TVA), le maire Patrice Gausserand a confié qu’il y aura “des solutions pour récupérer cette somme“.


Gaillac sera la 26e ville française à passer à la gratuité des transports en commun..

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende