« Ensemble(s) debout pour le vivant », rassemblement à Arras (Hauts-de-France)

Durée de lecture : 2 minutes


Le samedi
27
avril
au dimanche
28
avril


Indignées par des politiques qui défigurent et polluent l’environnement, menacent la santé et la biodiversité, sont irrespectueuses des humains et des animaux, dénient des droits fondamentaux, des associations des Hauts-de-France et d’ailleurs (Bure, Grenoble, Notre-Dame-des-Landes, Strasbourg...) appellent à un grand rassemblement unitaire, le premier dans la région des Hauts-de-France !

Déjà de nombreux collectifs nous ont rejoints (voir liste ci-dessous et communiqué). Nous attendons 3 à 5000 personnes à Arras le 27 avril !

Nos motivations de départ, essentiellement environnementales, s’ouvrent aussi aux injustices sociales. Les associations, collectifs et citoyens engagés auprès des réfugié.e.s, des laissé.e.s pour compte, des discriminé.e.s ont leur place dans le collectif Ebouriffé.

En marge de ces deux journées, une "rando des coquelicots" s’est organisée entre Saint-Omer et Arras. Tous les jours, 10 à 15 km seront parcourus par une trentaine de randonneurs afin de mobiliser et sensibiliser sur ces questions d’environnement (communiqué joint).

Au programme des 27 et 28 :

  • Le 27 avril :
    10h30 : projection :Le Temps des forêts (Hôtel de Guînes)
    11h00 : vernissage en fanfare de l’expo de rue Pogo
    11h30 : apéro punk rue des Balances
  • 14h00 : Ensemble(s), debout pour le vivant !
    Rendez-vous aux 4 coins de la ville d’Arras
    (Mairie de Saint-Laurent-Blangy, Cité Nature, cimetière Faubourg d’Amiens, Parc du Rietz)
    Convergence vers la place de la gare (15h) Marche vers la place des Héros
  • 17h00 : Die-in et cri des vivants
  • 17h30-20h30 : Village des associations et animations : débats avec Pacal Dessaint (sur sa résidence itinérante en milieu rural), Juliette Rousseau (auteure de Habiter en lutte), Thomas Azuelos (auteur de ZAD) et le collectif comm’un de Notre-Dame-des-Landes

Concerts jusque 23h30

  • Le 28 avril :
  • 9h30-16h30 : forum social des Ebouriffés sur le thème Bâtir ensemble
  • 16h30 : conférence-débat avec Daniel Tanuro (auteur de L’Impossible capitalisme vert) organisé par le collectif arrrageois pour le climat

ENSEMBLE(S), DEBOUT POUR LE VIVANT !!


Collectif Ebouriffé
collectifebouriffe@gmail.com


L’appel du Collectif Ebouriffé a été entendu par : Aives, Novissen, Decicamp, Colères du présent, Attac, MRES des Hauts-de-France (Maison régionale de l’environnement et des solidarités), les Amis de la conf’, Rivière Nature et Patrimoine, Houille Ouille Ouille, le CAC (Collectif des associations citoyennes), le CLAC (collectif local des associations citoyennes-Amiens), le CRID (Centre de recherche et d’information pour le développement), la FFRP (Fédération française de randonnée pédestre), CAO de Croisilles, Fraternité Rom, la Boîte sans projet (Amiens), Vents d’asso, l’ODAS (observatoire national de l’action sociale), Leforest environnement, les Marches pour le climat (Amiens, Arras, Lens-Liévin, Lille, Valenciennes), Objecteur de croissance 62, L214, LieuAuto-Géré Liévin, Sud-Solidaires, plusieurs collectifs de gilets jaunes, Université populaire et citoyenne de Roubaix... et tous ceux qui veulent nous accompagner !



Lire aussi : https://www.coleresdupresent.com/ag...

27 avril :
14h00 : Ensemble(s), debout pour le vivant !
Rendez-vous aux 4 coins de la ville d’Arras : (Mairie de Saint-Laurent-Blangy, Cité Nature, cimetière Faubourg d’Amiens, Parc du Rietz)
Convergence vers la place de la gare (15h) Marche vers la place des Héros et Die-In prévu entre 17h et 17h30 environ
17h30-23h30 : village des assos et des luttes, débats avec Juliette Rousseau, Thomas Azuelos, Baptiste Martin, Pascal Dessaint, exposition "Bienvenu chez les riches" avec Monique et Michel Pinçon-Charlot...

28 avril :
9h30-16h30 : forum social - Hôtel de Guînes d’Arras, rue des Jongleurs
16h30-18h : conférence-débat avec daniel Tanuro sur l’impossible capitalisme vert



Documents disponibles

  Sans titre
21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
21 novembre 2019
Il faut décoloniser l’écologie
20 novembre 2019
Dans sa ferme, Anita prend soin des chèvres... et des humains