Fabriquez des « nichoirs à abeilles »

Durée de lecture : 2 minutes

16 mars 2020 / Céline Locqueville



Dans « Ruches refuges — Guide pratique pour le ré-ensauvagement des abeilles mellifères », Céline Locqueville propose d’accueillir les abeilles au jardin sans les exploiter notamment par le biais de ruches refuges à construire en paille, en terre, en bois ou en écorce, desquelles aucun produit de la ruche ne seront prélevés.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Parce que l’apiculture (et l’agriculture) sont de plus en plus intensives, les abeilles mellifères, indispensables pollinisatrices, sont aujourd’hui fragilisées par l’exploitation de l’Homme.

Ce livre montre la nécessité de créer des ruches de biodiversité, dont on ne prélève pas le miel et donne des pistes pour fabriquer et installer dans les jardins ces « nichoirs à abeilles ». Il présente les moyens de redonner aux abeilles un statut d’animal sauvage et de les aider à restaurer leur diversité génétique. Il propose en particulier la construction pas à pas de plusieurs modèles de ruches-refuges (ou « ruches-rebelles sans récolte de miel ») avec des matériaux naturels : la paille, la terre, le bois, des ruches refuges pour les abeilles mellifères afin qu’elles pollinisent nos jardins et y vivent librement dans des conditions optimales. Comment les mettre en place et les gérer ? Quelles sont les plantes les plus utiles pour les abeilles ? Autant de questions qui y sont développées.

Les droits d’auteur du livre sont reversés à Terre de Liens, structure qui achète des fermes pour aider des agriculteurs à s’installer en agriculture biologique. Ces terres sont ainsi assurées d’être maintenues à long terme dans leur vocation agricole et sont prêtes à accueillir de nouveaux agriculteurs aux pratiques agricoles respectueuses des sols et de l’environnement.

Pour acquérir des fermes, Terre de Liens intervient via ses deux structures financières, la Foncière et la Fondation. Après un travail minutieux (analyse des coûts, conformité du projet agricole aux orientations poursuivies par le mouvement, viabilité du projet d’installation...), les comités compétents décident d’acheter des terres ou d’accepter une donation ou un legs.



Céline Locqueville est jardinière, paysagiste, vannière, amoureuse des plantes et des petites bêtes. Formée à L’École nationale supérieure du paysage de Versailles. Passionnée de jardins naturels, elle a créé le Jardin des Petites Ruches dans l’Yonne en 2010, lieu de transmission des savoirs et de sensibilisation à la préservation des abeilles et de la biodiversité, qui accueille des visiteurs de tous horizons. Au cœur du jardin se trouvent cinq ruches pas comme les autres, fabriquées avec des matériaux naturels tels que le bois ou la paille. Les abeilles n’y sont jamais dérangées, et y vivent simplement leur vie d’abeilles libres.

  • Lire l’article de Reporterre sur les Petites Ruches ici.
  • Ruches refuges, de Céline Locqueville, aux éditions Ulmer, mars 2020, 160 p..



21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage