L’opposition au TGV en pays basque grandit

Durée de lecture : 1 minute

5 juillet 2009 / Collectif des associations pour la défense de l’environnement



Mieux vaut améliorer le ferroviaire existant que de tracer de nouvelles lignes TGV.

Une pétition contre la construction d’une LGV (ligne nouvelle TGV) a été
lancée par le CADE (collectif d’associations du Pays Basque et du
sud des Landes).

Nous vous demandons de la signer et faire signer le plus largement possible
Coordination des Associations Vigilance LGV

Plate-forme élus / associations du Comité de Vigilance LGV :


OUI AUVELOPPEMENT FERROVIAIRE, MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT !

Il faut un vrai projet ferroviaire, garantissant le développement du fret et des transports de proximité.
La grande vitesse n’est plus le paramètre de décision fondamental.
Le projet ne doit pas créer de nouveau couloir
Priorité doit être donnée à l’amélioration immédiate et progressive des lignes existantes, en fonction de l’évolution des trafics.
La solution retenue doit répondre à une véritable préoccupation d’aménagement du territoire :
- en conciliant transports de proximité et transports de longue distance
- en assurant la protection des riverains et en résorbant les nuisances, au delà même des normes réglementaires

Nous demandons un scénario qui prenne en compte l’ensemble de ces principes.





Source : www.voiesnouvellestgv.webou.net

14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune
2 juin 2020
Dans les Balkans, bergers et biologistes s’unissent pour sauver les derniers vautours
Reportage
2 juin 2020
La voûte céleste envahie par les milliardaires du numérique
Tribune