Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

La banquise arctique a fondu en 2012 plus vite que jamais


La banquise de l’océan Arctique a atteint un nouveau record de fonte, ont expliqué lundi 27 août des chercheurs américains qui voient là un nouveau signe des effets à long terme du réchauffement climatique.

Selon un communiqué de l’université du Colorado à Boulder (ouest), la banquise ne s’étend plus que sur 4,10 millions de km2, soit près de 70.000 km2 de moins que le précédent record datant du 18 septembre 2007.

L’été n’étant pas terminé, les scientifiques du Centre des données sur les glaces de l’université estiment que la fonte pourrait être plus grande encore dans les semaines à venir. Ils voient dans le rétrécissement de la banquise en Arctique un « signal fort du réchauffement climatique à long terme ».

« Ce record n’est qu’un chiffre, (...) mais aussi le signe d’un changement fondamental de la couverture glaciaire de l’Arctique », alerte Walt Meier, scientifique à l’université du Colorado.

Le phénomène est d’autant plus frappant cette année que, contrairement à 2007 où toutes les conditions météorologiques favorisant la fonte étaient réunies, cet été n’a rien d’exceptionnel hormis une tempête début août, explique Mark Serreze, le directeur du centre.

« La glace est maintenant si fine et si fragile, que la façon dont le vent souffle n’a aucune imporance », dit-il dans le communiqué.

Ces dernières années, la planète a enregistré de nombreuses températures record. Treize des 15 dernières années ont été les plus chaudes jamais relevées.

Selon les scientifiques, l’effet de serre causé par les émissions de CO2 dues à l’activité humaine est la principale cause du changement climatique.


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende