La forêt sans mémoire de la zone interdite de Tchernobyl

Durée de lecture : 1 minute

25 avril 2019 / Jen Rice et Chelsea Mortenson



« Dans la forêt rouge », de Jen Rice et Chelsea Mortenson, est un conte populaire moderne qu’un ours raconte à un jeune arbre de la forêt de Pripiat, dans la zone interdite de Tchernobyl.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Nous allons vous raconter une histoire vraie...

Après la catastrophe de Tchernobyl, la forêt de Pripiat, située au cœur de la zone interdite, a été tellement irradiée qu’elle est devenue rouge. Ces arbres ont été abattus et enterrés, d’autres ont été replantés par dessus, dans ce sol hautement radioactif.

Un ours raconte cette histoire à un jeune arbre qui grandit dans cette forêt malade, cette forêt sans mémoire.

Cet album est un conte populaire moderne : beaucoup d’images et peu de mots pour aborder la question de l’impact des humains sur un milieu naturel.

Un album nécessaire, très fort, et une proposition artistique ambitieuse.





28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
29 septembre 2020
Sites dangereux : « On rogne sur le droit plutôt que recruter des inspecteurs »
Entretien
29 septembre 2020
Plaintes et résistances en cascade contre les enchères de la 5G
Info