Le combustible prévu pour l’EPR est défaillant

Durée de lecture : 2 minutes

28 juillet 2010 / Crilan




Le CRILAN REITERE SA DEMANDE d’ANNULATION du DECRET d’AUTORISATION du réacteur EPR de Flamanville .

Sur son site, les précisions données par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), suite au communiqué du CRILAN, repris par l’AFP (15-07-10), à propos du nouveau matériau de gainage (M5) du combustible des centrales, justifient les demandes de l’association d’annuler les autorisations administratives en ce qui concerne le réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Décret d’autorisation de création) et les demandes d’extensions de rejets des réacteurs 1&2 et 3-(DARPE).

En effet, l’ historique fait par l’IRSN, de l’utilisation du nouveau matériau de gainage du combustible irradié M5 (1), montre à l’évidence, que son introduction à l’échelle industrielle, d’abord dans le réacteur de NOGENT 2 en 2004, puis depuis dans 3 réacteurs de 1300 MWe et des 4 réacteurs 1450 MWe est loin d’être satisfaisante :

“En 2006, des pertes d’étanchéité continuant à se produire, l’ASN a estimé qu’il était nécessaire « d’adopter une démarche prudente » quant à l’introduction d’assemblages de combustible à gainage en alliage M5 et a estimé nécessaire que « le dialogue technique se poursuive notamment sur […] la fiabilité des fabrications d’assemblages en alliage M5 ».

Des actions mises en oeuvre par EDF pour tester un produit combustible à pastille dopées au chrome n’ont pas permis de démontrer une amélioration quant à l’interaction pastilles-gainage. Aussi, a-t-il été décidé d’abandonner, semble-t-il, ce nouveau procédé pour l’EPR.

Or, c’est sur les bases de l’emploi de ce combustible à haut taux de combustion que les documents préparatoires de l’enquête publique et du décret d’autorisation de création pour l’EPR et l’enquête publique pour l’augmentation des rejets des réacteurs ont été finalisés et présentés au public.

C’est pourquoi, le CRILAN, attaché au respect par l’Etat, des règles qu’il s’est lui-même données, entend faire appliquer les préconisations de l’article 4 du décret d’autorisation et de l’article 29 la loi TSN de 2006 à propos des modifications notables de l’installation.

....................................

Note :

(1) www.irsn.fr/FR/.../irsn_surete-parc...






Source : http://www.s323409623.onlinehome.fr...

Ecouter aussi : Pourquoi vous opposez-vous à la création d’un EPR à Penly ? http://www.reporterre.net/spip.php?...

22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
23 septembre 2020
Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien
Info




Du même auteur       Crilan