Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Les voisins de Dominique Strauss-Kahn en procès le 16 septembre

Les squatteurs de Jeudi Noir occupent l’immeuble de La Marquise, donnant sur la place des Vosges, depuis octobre 2009. D’autres résidents de la place des Vosges : Dominique Strauss-Kahn, Christine Lagarde, Jack Lang. Les squatteurs sont convoqués par la justice jeudi 16 septembre.


Souvenez-vous... Il y a presque un an nous inaugurions notre nouveau QG : un hôtel particulier de 2300m² situé Place des Vosges.

Mais si depuis octobre 2009 nous occupons ce bâtiment classé, ce n’est pas pour le plaisir d’admirer la place des Vosges ou d’avoir Dominique Strauss-Kahn comme voisin. C’est bien parce que nous sommes dans l’incapacité de nous loger tant dans le parc privé aux prix prohibitifs que dans des logements sociaux ou chambres CROUS qui nous ont été refusés.

Avant notre arrivée le bâtiment était inhabité depuis plus de 43 ans.

Cette occupation nous a conduits devant le tribunal du 5e arrondissement en janvier dernier. En pleine crise du logement, le procès d’une trentaine de jeunes précaires qui occupent et entretiennent un bâtiment vide depuis des dizaines d’années se conclura sur un verdict sévère :

-  Condamnation à l’expulsion et 25 000 euros d’indemnités à payer à la propriétaire par mois d’occupation !

Malgré cette décision qui visait à faire peur, l’occupation continue. Nous vivons depuis 8 mois avec le risque de voir venir les hommes en bleus nous déloger chaque matin. Des saisies sur les comptes de jeunes insolvables ont été ordonnées.

Nous avons fait appel de ce jugement, l’audience en appel aura lieu le 16 septembre à 14h.

Concernant le bâtiment, aucune preuve d’imminence d’un projet sérieux de réhabilitation n’a été fournie. Il est pourtant souhaitable que ce bâtiment classé ne retombe pas dans l’abandon et que nous ne nous retrouvions pas à la rue.

Place des Vosges, comme lors de nos précédentes occupations, nous, le collectif Jeudi noir, avons montré notre sérieux en entretenant le bâtiment. Nous montrons aussi notre engagement en encourageant la réalisation de travaux le plus rapidement possible afin de rendre une utilité sociale aux lieux que nous réquisitionnons.

Il est légalement possible, humainement et même économiquement souhaitable de trouver un accord avec la propriétaire.

Il y a un an, nous étions en train de signer un protocole avec le propriétaire de notre précédente réquisition au Passage de la Bonne Graine. D’un commun accord, des travaux ont débuté alors que nous nous trouvions encore dans le bâtiment et nous avons finalement rendu les clefs pour ne pas empêcher la construction de logements.

Rendez-vous Jeudi 16 Septembre à 13h30 devant la cour d’appel de Paris (métro Cité) Pour continuer à soutenir les Marquisards.


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende