Manifestation contre la carrière de Mazaugues, à Brignolles (Var)

Durée de lecture : 1 minute


Le lundi
13
janvier


Le Collectif anti-carrière de Mazaugues appelle à une manifestation le lundi 13 janvier de 9h à 12h sur la place du Palais de justice de Brignoles pour obtenir écoute et réponses des décideurs de l’ouverture de la carrière à Mazaugues.

Les services de l’état ont refusé malgré les relances d’élus, de mettre à l’ordre du jour de la réunion CSS Titanobel du lundi 13 janvier de 2 points pourtant d’importance capitale :
● Prise en compte du porter à connaissance des risques après mines dans l’étude de danger, rapport de sécurité et PPRT Titanobel. 

● Évaluation lors d’une nouvelle étude de la CO-ACTIVITÉ Titanobel/ Provence Granulats, pouvant entraîner l’explosion ou la dégradation du confinement 
d’un site SEVESO 2 et la pollution irréversible de la réserve aquifère par effondrement. 
Une nouvelle demande d’inscription de ces 2 points à l’ordre du jour devrait être faite en début de séance par des élus, sans toutefois aucune certitude d’acceptation.. 
Le 13 janvier, le CACM va donc exercer son devoir de vigilance critique devant les locaux de la sous-préfecture de Brignoles, car nous avons tout lieu de craindre un accident majeur, au vu de la mauvaise foi qui anime l’administration sur ce dossier. 


Nous exigerons :
plus de transparence à l’administration qui a un devoir d’information des populations,
• la prise en compte des risques après-mines par la DREAL et le préfet , la prise en compte de la totalité des enjeux y compris les enjeux
de biodiversité,
• étude de « l’effet domino » co-activité Titanobel/ Carrière.
Le CACM demandera à assister à la réunion du CSS en la personne d’un représentant. En effet, la loi autorise l’accès au public, mais cette demande est soumise à l’accord du bureau du CSS.


15 février 2020
Eau claire, retour des oiseaux... À Madrid, une rivière redevient un nid de biodiversité
Alternative
14 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien