Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Méthanisation dans le Perche : les citoyens ont leur mot à dire ! à Mortagne-au-Perche (Orne)

Date
Le jeudi 10 février 2022
www.bvperche.org

Rassemblement organisé par 5 associations de protection de la nature jeudi 10 février, à partir de 10:30, devant l’ancien Palais de Justice (8 rue du Tribunal, Mortagne-au-Perche).

METHANISATION DANS LE PERCHE

Une manifestation pour faire entendre la voix des citoyens

Cinq associations de protection de la nature appellent à manifester jeudi 10 février et demandent à être reçues par Hervé Morin, qui viendra à Mortagne-au-Perche pour présenter le projet de gazoduc du Perche Ornais.

« Méthanisation dans le Perche : les citoyens ont leur mot à dire ! », c’est le titre du rassemblement organisé par Bien vivre dans le Perche, Perche Avenir Environnement, L’Air du Perche, le Groupement Régional des Associations de Protection de l’Environnement (GRAPE) et la Fédération de l’Orne pour la Pêche et la Protection du milieu aquatique.

Ce collectif associatif appelle à manifester pour dénoncer l’absence d’information et de consultation du public sur le projet de gazoduc et sur la prolifération de méthaniseurs, à grand renfort de fonds publics, sur les cantons qui seraient traversés par cette infrastructure : Mortagne-au-Perche, Bellême, Bazoches-sur-Hoëne, Nocé, Pervenchères et Mamers.

Les associations pointent un changement majeur pour ces territoires et alertent sur les risques pour la qualité de l’eau, de l’air, des sols et pour la santé publique ainsi que pour les petites exploitations agricoles, les paysages, le tourisme et autres secteurs, en lien avec la méthanisation et ses dérives. Elles soulignent le manque de transparence et de débat sur l’octroi de subventions pour le développement de cette filière au sein du Parc Naturel du Perche.

Elles dénoncent le fait que le droit à l’information et à la participation des citoyens au processus décisionnel n’est pas respecté et rappellent que, en matière d’environnement, ce droit est établi par la convention d’Aarhus, dont la France est signataire. C’est pourquoi elles réclament l’organisation d’une consultation publique et, au préalable, une information complète du public et une étude d’impact environnemental globale.

Pratique : le rassemblement aura lieu jeudi 10 février, à partir de 10:30, devant l’ancien Palais de Justice (8 rue du Tribunal, Mortagne-au-Perche).

Précisions

Le rassemblement aura lieu jeudi 10 février, à partir de 10:30, devant l’ancien Palais de Justice (8 rue du Tribunal, Mortagne-au-Perche).

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende