Notre Dame des Landes : les gendarmes se déguisent en « opposants »

Durée de lecture : 1 minute

27 novembre 2012 / Ouest France



Des gendarmes déguisés en opposants ! Les violences attribuées à ceux-ci ne sont-elles pas le fait de provocateurs policiers ?


Les forces de l’ordre sont intervenues, lundi après-midi 27 novembre, sur une barricade qui barrait une route départementale, entre La Paquelais et Fay-de-Bretagne, au niveau du Sabot.

Une dizaine de gendarmes déguisés en opposants, habillés de vêtements boueux, étaient infiltrés sur la barricade, et ont sorti des bandeaux « gendarmerie » au moment de l’assaut.

Les forces de l’ordre ont utilisé des grenades lacrymogènes, les opposants répliquant par des jets de pierres, de bouteilles en verre, de fusées de détresse. Quatre opposants ont été interpellés et un gendarme blessé à la tête. Une autre barricade a également été détruite.

Ces opérations, selon la préfecture, étaient un préalable à l’ouverture de négociations sur le départ des militaires. La coordination des opposants et la préfecture négocient un retrait des forces de l’ordre à Notre-Dame-des-Landes. Les anti-aéroport en font un préalable au dialogue proposé par le Premier ministre.

(...)






Source : Ouest-France

Consulter par ailleurs : Dossier Notre Dame des Landes

1er octobre 2020
Quand les chasseurs sont chassés : une journée avec des militants anti-chasse à courre
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage




Du même auteur       Ouest France