Les multiples facettes du Rojava, égalitaire, féministe, écologique et démocratique

Durée de lecture : 1 minute

25 octobre 2018 / Raphaël Lebrujah

Dans « Comprendre le Rojava dans la guerre civile syrienne », Raphaël Lebrujah présente les aspects militaires, historiques, politiques, économiques, idéologiques et géopolitiques de la révolution à multiples facettes de ce territoire situé dans le nord de la Syrie.

  • Présentation du livre par son éditeur :

La bataille de Kobané et l’invasion turque d’Afrin ont attiré l’attention sur le Rojava, situé dans le nord de la Syrie. Pourquoi le Rojava a-t-il vaincu un ennemi puissant là où d’autres ont échoué ? Comment cette société fonctionne-t-elle ?

Le lecteur trouvera ici un ensemble d’informations, tant sur les aspects militaires qu’historiques, politiques, économiques, idéologiques ou géopolitiques. Cette présentation des multiples facettes du Rojava se fonde sur de nombreuses recherches documentaires, une enquête de terrain menée sur place par l’auteur et de nombreux entretiens avec des acteurs de la situation.
Cette révolution égalitaire, féministe, écologique et surtout démocratique, s’inventant au milieu de dictatures brutales, a pris des formes inattendues et originales qui peuvent alimenter la réflexion politique des progressistes du monde entier. Le projet politique des peuples du nord de la Syrie, en premier lieu les Kurdes, donne l’espoir de connaître un jour une Syrie démocratique, multiculturelle, multiconfessionnelle, en paix avec elle-même. Cette société nous influencera-t-elle à notre tour ?

  • Raphaël Lebrujah est journaliste pour Rojinfo. Il va régulièrement dans les régions kurdes au Moyen-Orient, où il mène un travail de terrain auprès des populations.

  • Comprendre le Rojava dans la guerre civile syrienne, de Raphaël Lebrujah, éditions du croquant, octobre 2018, 208 p., 15 €.

18 juillet 2019
L’empire d’Amazon s’étend en France : l’enquête de Reporterre
Enquête
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
9 juillet 2019
Ceux qui aiment le raisonnement scientifique devraient être pour l’homéopathie
Tribune