On économise 8% d’énergie en changeant quelques gestes. Chiche ?

Durée de lecture : 2 minutes

3 décembre 2013 / CEDER

Dans la Drôme, tout le monde est invité à relever le défi d’économiser l’énergie.


Pour la troisième année consécutive le CEDER ((Centre pour l’environnement et le développement des énergies renouvelables), soutenu par l’ADEME et la Région Rhône-Alpes, en partenariat avec le conseil général de la Drôme ainsi que la communauté d’agglomération Montélimar Sésame, vous propose de participer au grand défi Familles à énergie positive à partir du mois de décembre 2013 et jusqu’au mois d’avril 2014.

Nous le savons tous, face au changement climatique, il est de notre ressort de faire des économies d’énergies pour enrayer le réchauffement de la planète. Nous pouvons le faire chacun à notre niveau sans investissement préalable en changeant simplement nos comportements au quotidien. De nombreuses collectivités de notre territoire sont de plus en plus sensibles à l’environnement, elles le prouvent en soutenant le défi Familles à énergie positive que le CEDER propose sur la saison de chauffe 2013/2014. Rejoignez vous aussi le défi !

Objectif : 8 % d’économies d’énergie !

Les participants au défi Familles à énergie positive (FAEP) ont pour but d’économiser un maximum d’énergie pour tenter d’atteindre une baisse de 8 % de leurs consommations. Cet événement qui prendra place de décembre 2013 à avril 2014 est avant tout ludique et convivial. Tout au long du défi, des moments d’échange seront proposés notamment au travers de différentes rencontres qui seront l’occasion de partager des astuces au sein des équipes mais aussi de participer aux animations proposées (jeux, quiz, expositions…).

Nouveauté, cette année le défi s’ouvre à la mobilité pour faire des économies en se déplaçant ! Renseignez-vous auprès du CEDER.

Dernière ligne droite pour le recrutement des familles…

Les familles seront regroupées en équipes (une personne peut représenter une famille) qui représentera sa commune, son entreprise, son association, sa famille…
Un capitaine désigné sera formé par le CEDER. Il accompagnera et motivera son équipe pour faire un maximum d’économies d’énergie au travers d’éco-gestes en électricité, chauffage et eau. Cette démarche se fait uniquement sur le comportement et non sur des investissements.

Vous aussi devenez une famille à énergie positive, rejoignez le défi seul ou
en constituant une équipe. Les inscriptions sont ouvertes !

Rendez-vous directement sur le site Familles à énergie positive, ou contactez-nous au 04 75 26 22 53, ou encore faep@ceder-provence.org.


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source et photo : Courriel à Reporterre de Familles à énergie positive

Ecouter par ailleurs : Comment faire passer l’idée d’économies d’énergie ?

16 novembre 2019
Radio Bambou - L’étrange voyage de Bambou… à l’intérieur d’un pain !
16 novembre 2019
Au Brésil, la marée noire dévaste les côtes et le gouvernement ne fait rien
16 novembre 2019
Les Gilets jaunes ouvrent une Maison des peuples à Paris XXe