On peut économiser l’énergie en fabriquant des frites

Durée de lecture : 1 minute

28 janvier 2014 / Bulletins électroniques



En Allemagne, une entreprise fabriquant des produits de pommes de terre récupère la chaleur perdue par les friteuses.


En Allemagne, le ministère fédéral de l’environnement (BMU) soutient un projet de récupération de chaleur dans l’industrie agro-alimentaire dans le cadre de son programme d’innovation environnementale.

L’entreprise Agrarfrost GmbH fabrique et commercialise des produits de pommes de terre tels que frites, beignets, et chips. Sur son site d’Oschersleben (Saxe-Anhalt), elle traite annuellement 450.000 tonnes de pommes de terre. Une partie des friteuses y est approvisionnée en vapeur basse et haute pression à partir d’une chaudière centrale à lignite.

L’innovation prévue consiste à l’intégration d’un condenseur qui, cumulé à un système de contrôle intelligent et d’une technologie hydraulique, permettra de récupérer la chaleur perdue par les friteuses sous forme de vapeur. Cette chaleur résiduelle pourra être utilisée à la fois pour le séchage, le pré-chauffage ou encore le refroidissement interne grâce à un échangeur frigorifique.

L’économie annuelle d’énergie devrait atteindre 46,6 millions de kilowatt-heures pour l’énergie thermique ainsi que 632.500 kilowatt-heures pour l’énergie électrique. En termes d’émissions de gaz à effet de serre, environ 13.200 tonnes de dioxyde de carbone seront évitées.

Enfin, la technologie est transférable à des systèmes comparables dans d’autres entreprises de l’industrie alimentaire. C’est la première fois que, dans le cadre de ce programme d’innovation environnementale du BMU, une technologie innovante sera appliquée à grande échelle.





Source : Bulletins électroniques

Image : Darty

Lire aussi : Le marché émergent de l’huile de friture pour moteur : gros poissons et petits requins

30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info
1er octobre 2020
Decathlon veut encore bétonner des terres agricoles près de Montpellier
Reportage




Du même auteur       Bulletins électroniques