14 %
Objectif 30 000 €

Photovoltaïque, le gâchis français

25 octobre 2016 / Brigitte Chevet



  • Présentation du documentaire par la chaîne :

La première fois que Brigitte Chevet a vu des panneaux solaires de près, c’était dans un champ en Bretagne. Mais au lieu de suivre la course du soleil afin de produire de l’électricité, ils étaient à l’arrêt. Drôles de géants unijambistes, plantés là, inutiles et pathétiques. Cette image est le déclencheur du film de la réalisatrice qui a voulu raconter l’histoire d’un gâchis français. Partout dans le monde, l’énergie solaire se développe de manière spectaculaire. Sauf en France, où la filière photovoltaïque a perdu la moitié de ses emplois depuis 2011. Que s’est-il passé alors que, dans les années 1970, la recherche photovoltaïque française était l’une des plus performantes au monde ? Qui a peur du développement de l’énergie solaire en France ?

En partant à la rencontre d’entrepreneurs, de chercheurs, d’autoconsommateurs, cette enquête questionne le modèle énergétique hexagonal : nucléaire contre renouvelable ; système centralisé contre producteurs autonomes ; monopole d’État contre ouverture à l’autoconsommation.

Un film dans lequel on (re)découvre que le dessinateur Jean-Marc Reiser fut un promoteur enthousiaste de l’énergie photovoltaïque…

En replay gratuit pendant 7 jours sur pluzz.fr à partir du 25 octobre.


- Les Voleurs de feu, un film-documentaire de Brigitte Chevet, une coproduction Vivement Lundi ! / France Télévisions, 52’, 2016.

Source : courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’énergie solaire n’est pas toujours écologique
2 décembre 2016
Une soupe chez BNP Paribas pour mettre l’évasion fiscale sur la table
Reportage
3 décembre 2016
Stress, anxiété, dépression ? Cultivez la verveine
Chronique
2 décembre 2016
Mort de Rémi Fraisse : le Défenseur des droits constate la responsabilité de la hiérarchie et des autorités civiles
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Brigitte Chevet