Un nouvel accord de libre-échange avec l’Amérique Latine inquiète les éleveurs

31 janvier 2018

Mardi 30 janvier, les commissaires européens à l’Agriculture Phil Hogan et au Commerce Cecilia Malmström ont reçu à Bruxelles les négociateurs des quatre pays du Mercosur pour continuer les négociations en vue d’arriver à un accord commercial.

Quelques jours avant, le président Emmanuel Macron s’est dit partisan d’une finalisation « rapide » de l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur (marché commun d’Amérique du Sud). « Nous partageons la même vision stratégique sur cet accord entre l’Union européenne et le Mercosur, qui peut être bon pour les deux parties et qu’il est pertinent d’essayer de finaliser rapidement dans le contexte géopolitique actuel », a souligné M. Macron le 26 janvier, lors de la visite à Paris du président argentin.

Un nouvel accord de libre-échange qui alarme nombre de paysans en France. D’après la Confédération paysanne, les chiffres mis sur la table prévoient une ouverture à l’importation de 100.000 tonnes de viande bovine et 90.000 tonnes de viande de volaille. « Ces importations d’Amérique du sud vont déferler sur le marché européen et déstructurer un peu plus nos filières. Tout cela sans prendre en compte la traçabilité douteuse de ces produits sud-américains et leurs conséquences néfastes sur l’environnement sur place : déforestation, culture de soja OGM... », dénonce le syndicat dans un communiqué.

Pour l’eurodéputé PS Eric Andrieu, « Emmanuel Macron s’est d’ores et déjà couché devant l’Allemagne qui veut utiliser l’agriculture européenne comme monnaie d’échange pour un accès accru de ses produits industriels sur le continent sud-américain », explique-t-il sur son site.

Sur le volet environnemental, Eric Andrieu estime qu’« on ne peut pas, d’un côté, promouvoir une agriculture durable en faisant de la lutte contre la changement climatique une priorité, et, dans le même temps, faire venir sa viande de l’autre bout de la planète, en favorisant un modèle agricole intensif, responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne. »

D’autres sessions de négociations sont prévues dans les prochains mois.

- Source  : Reporterre.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Mercosur serait un « bon » accord selon Macron, mais avec des « lignes rouges »


23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Devant la mobilisation, le projet minier en pays basque nord est abandonné
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
22 février 2018
Le gouvernement a évacué les antinucléaires de Bure. Témoignages et réactions
Info
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange