Un nouvel accord de libre-échange avec l’Amérique Latine inquiète les éleveurs

Durée de lecture : 2 minutes

31 janvier 2018

Mardi 30 janvier, les commissaires européens à l’Agriculture Phil Hogan et au Commerce Cecilia Malmström ont reçu à Bruxelles les négociateurs des quatre pays du Mercosur pour continuer les négociations en vue d’arriver à un accord commercial.

Quelques jours avant, le président Emmanuel Macron s’est dit partisan d’une finalisation « rapide » de l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur (marché commun d’Amérique du Sud). « Nous partageons la même vision stratégique sur cet accord entre l’Union européenne et le Mercosur, qui peut être bon pour les deux parties et qu’il est pertinent d’essayer de finaliser rapidement dans le contexte géopolitique actuel », a souligné M. Macron le 26 janvier, lors de la visite à Paris du président argentin.

Un nouvel accord de libre-échange qui alarme nombre de paysans en France. D’après la Confédération paysanne, les chiffres mis sur la table prévoient une ouverture à l’importation de 100.000 tonnes de viande bovine et 90.000 tonnes de viande de volaille. « Ces importations d’Amérique du sud vont déferler sur le marché européen et déstructurer un peu plus nos filières. Tout cela sans prendre en compte la traçabilité douteuse de ces produits sud-américains et leurs conséquences néfastes sur l’environnement sur place : déforestation, culture de soja OGM... », dénonce le syndicat dans un communiqué.

Pour l’eurodéputé PS Eric Andrieu, « Emmanuel Macron s’est d’ores et déjà couché devant l’Allemagne qui veut utiliser l’agriculture européenne comme monnaie d’échange pour un accès accru de ses produits industriels sur le continent sud-américain », explique-t-il sur son site.

Sur le volet environnemental, Eric Andrieu estime qu’« on ne peut pas, d’un côté, promouvoir une agriculture durable en faisant de la lutte contre la changement climatique une priorité, et, dans le même temps, faire venir sa viande de l’autre bout de la planète, en favorisant un modèle agricole intensif, responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne. »

D’autres sessions de négociations sont prévues dans les prochains mois.

- Source  : Reporterre.



Lire aussi : Le Mercosur serait un « bon » accord selon Macron, mais avec des « lignes rouges »


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

3 juillet 2019
Ceta, Mercosur : les accords de libre-échange donnent le pouvoir aux multinationales
Info
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
27 juillet 2019
Voiture reine, magasins à perte de vue... Bienvenue à la zone commerciale géante de Plan-de-Campagne
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange