Un nouvel accord de libre-échange avec l’Amérique Latine inquiète les éleveurs

31 janvier 2018

Mardi 30 janvier, les commissaires européens à l’Agriculture Phil Hogan et au Commerce Cecilia Malmström ont reçu à Bruxelles les négociateurs des quatre pays du Mercosur pour continuer les négociations en vue d’arriver à un accord commercial.

Quelques jours avant, le président Emmanuel Macron s’est dit partisan d’une finalisation « rapide » de l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur (marché commun d’Amérique du Sud). « Nous partageons la même vision stratégique sur cet accord entre l’Union européenne et le Mercosur, qui peut être bon pour les deux parties et qu’il est pertinent d’essayer de finaliser rapidement dans le contexte géopolitique actuel », a souligné M. Macron le 26 janvier, lors de la visite à Paris du président argentin.

Un nouvel accord de libre-échange qui alarme nombre de paysans en France. D’après la Confédération paysanne, les chiffres mis sur la table prévoient une ouverture à l’importation de 100.000 tonnes de viande bovine et 90.000 tonnes de viande de volaille. « Ces importations d’Amérique du sud vont déferler sur le marché européen et déstructurer un peu plus nos filières. Tout cela sans prendre en compte la traçabilité douteuse de ces produits sud-américains et leurs conséquences néfastes sur l’environnement sur place : déforestation, culture de soja OGM... », dénonce le syndicat dans un communiqué.

Pour l’eurodéputé PS Eric Andrieu, « Emmanuel Macron s’est d’ores et déjà couché devant l’Allemagne qui veut utiliser l’agriculture européenne comme monnaie d’échange pour un accès accru de ses produits industriels sur le continent sud-américain », explique-t-il sur son site.

Sur le volet environnemental, Eric Andrieu estime qu’« on ne peut pas, d’un côté, promouvoir une agriculture durable en faisant de la lutte contre la changement climatique une priorité, et, dans le même temps, faire venir sa viande de l’autre bout de la planète, en favorisant un modèle agricole intensif, responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne. »

D’autres sessions de négociations sont prévues dans les prochains mois.

- Source  : Reporterre.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Mercosur serait un « bon » accord selon Macron, mais avec des « lignes rouges »


15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris sans le dire
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net
12 février 2019
Des activistes « livrent » des boues rouges toxiques de Gardanne au ministère de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Trois expertises sur les déchets radioactifs lancées avant le débat public
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Les insectes pourraient disparaître d’ici un siècle
Lire sur reporterre.net
9 février 2019
Un tribunal australien invoque le climat pour rejeter un projet de mine de charbon
Lire sur reporterre.net
8 février 2019
Recrudescence de violences policières envers les jeunes exilés de Ouistreham
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
Dans les Hautes-Alpes, un jeune migrant est mort après avoir été retrouvé inanimé au bord d’une route
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
Opération de police à la Zad de l’Amassada
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
La Confédération paysanne prend la tête de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

8 février 2019
En secret, la France et l’Inde veulent construire la plus grande centrale nucléaire du monde
Tribune
15 février 2019
Pourquoi le retraitement des combustibles nucléaires usés est-il une impasse ?
Une minute - Une question
15 février 2019
La voiture autonome ? Une catastrophe écologique
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange