Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Un portrait de Françoise d’Eaubonne, pionnière de l’écoféminisme

« L’Amazone verte » est une nouvelle biographie de Françoise d’Eaubonne, écrivaine et théoricienne de l’écoféminisme. Tombée dans l’oubli, sa pensée revient au goût du jour avec le renouveau du féminisme.

  • Présentation du livre par son éditeur :

« Je m’appelle Françoise d’Eaubonne et j’ai inventé trois mots qui disent tout de ma vie : phallocrate, écoféminisme et sexocide. »

Penseuse de génie, écrivaine prolifique et militante radicale, Françoise d’Eaubonne (1920-2005) a donné forme à elle seule, dès le milieu du XXe siècle, à tous les grands principes qui traversent le féminisme contemporain. Pourtant, malgré une reconnaissance internationale, elle est tombée dans l’oubli de la mémoire collective française.

Sous la plume d’Élise Thiébaut, l’intime et le politique se mêlent pour donner chair à une femme hors du commun. Un portrait passionnant et sans tabou, plus indispensable que jamais, qui éclaire à la fois le génie et les dimensions les plus subversives de cette pionnière de l’écoféminisme.

  • L’Amazone verte : le destin incroyable de la première écoféministe, Élise Thiébaut, aux éditions Charleston, 9 mars 2021, 18 €.
  • Journaliste féministe, Élise Thiébaut est notamment l’autrice du best-seller Ceci est mon sang : petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font (La Découverte, 2017), traduit dans plusieurs pays, de Les règles… quelle aventure ! (La ville brûle, 2017) et de Mes ancêtres les Gauloises, une autobiographie de la France (La Découverte, 2019, Pocket, 2021).

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende