Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

Une centrale thermique annoncée à Antifer

Le gouvernement annonce un terminal méthanier et une centrale thermique à Antifer. Cette décision contredit l’objectif de diviser par quatre en 2050 les émissions de gaz à effet de serre.

Le gouvernement vient de déclarer d’intérêt général le projet de terminal méthanier à Antifer et POWEO annonce un projet de centrale à cycle combiné de 800 MW brûlant une partie du gaz qui y sera livré.

La diversification des sources d’approvisionnement en gaz naturel est un objectif important et, de ce point de vue, le projet d’Antifer trouve peut-être sa justification.

Sauvons le Climat rappelle cependant que, globalement, l’objectif de diviser par 4 les rejets de CO2 dus à l’énergie, affirmé dans la loi d’orientation sur l’énergie de 2005 et confirmé dans la loi Grenelle 1, implique de diviser par 4 la consommation de combustibles fossiles. Cela entraînera nécessairement une forte diminution des importations de gaz naturel.

Sauvons le Climat demande en conséquence que le projet d’Antifer soit justifié dans un programme d’ensemble de forte décroissance des importations de gaz naturel, conforme à la lutte contre l’effet de serre.

Sauvons le Climat rappelle d’autre part sa position constante : tout projet nouveau de centrale thermique ne doit être autorisé que s’il garantit le captage et le stockage du CO2 émis.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende