Voyage musical avec HK et ses saltimbanques

Durée de lecture : 1 minute

29 septembre 2020 / HK et Les Saltimbanks



HK et Les Saltimbanks font leur retour avec ce septième album, « Petite Terre ».

  • Présentation de l’album par l’artiste :

Avec sa casquette vissée sur la tête, sa gouaille et ses bons mots, ses slogans comme autant de refrains, les mélodies chantantes qu’il partage avec ses amis saltimbanques, HK ne se lasse pas de cette étiquette qui lui colle à la peau, celle d’un poète social qui aime s’afficher aux côtés des gens qui luttent, pour eux-mêmes, pour les autres, ou pour une certaine vision du monde : solidaire, juste et fraternelle. Tel est son monde, tel est son univers, là où il se sent bien, là où il pense que sa musique est à la fois comprise et utile.

Avec ce nouvel album Petite Terre, le septième déjà, HK et Les Saltimbanks nous proposent d’embarquer avec eux de nouveau, de prendre place dans leur camionnette nomade, remplie d’instruments venus des quatre coins du monde, de sacs d’utopies en vrac, de poudre étoiles, d’histoires de révoltes et d’espoir et… de sourires qui chantent.

Un album world à la française aux accents chtis, occitans, créoles, bretons ou encore berbères ; dans lequel on retrouve toujours le même amour des mots qui s’envolent, des mélodies nomades et des rythmes dansants. Un voyage musical qui commence aux cœurs de nos terroirs pour nous inviter aussitôt à nous ouvrir sur le monde et à le parcourir en chansons. Un album nous parlant de nous aujourd’hui, et de ces lendemains joyeusement solidaires auxquels on rêve encore, obstinément.


  • Petite Terre, HK et Les Saltimbanks, septembre 2020, 12,99 euros.



17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
29 octobre 2020
Les minerais : le très noir tableau des énergies vertes
Info
28 octobre 2020
Peste porcine, grippe aviaire… L’élevage industriel, source d’explosions épidémiques
Tribune