10 000 manifestants à Bayonne contre la LGV

Durée de lecture : 4 minutes

29 octobre 2012 / Bizi ! // Victor Pachon



La solidarité avec Notre Dame des Landes a été proclamée par ceux qui luttent contre un autre grand projet inutile, la LGV Bordeaux-Hendaye.


10.000 personnes à la manif anti-LGV samedi 27 octobre à Bayonne
(selon les organisateurs, 2.500 selon la police -qui a vraiment dit
n’importe quoi, c’était bien plus de manière flagrante- 8.000 selon TF1
et entre 7 et 8.000 selon Sud-Ouest)

............................

Voici le texte lu en fin de manif par Victor Pachon, porte-parole de la Coordination anti-LGV organisatrice de la manif :

Encore une fois notre manifestation a été imposante et unie. Nous étions 106 tracteurs et 10.000 manifestants.

Un grand merci à toutes et à tous pour avoir répondu présents.
Un grand merci aux agriculteurs qui bien que n’ayant pas fini tous les travaux des champs étaient si nombreux.
Un grand merci à ceux qui sont venus de loin, du Tarn et Garonne, du Lot et Garonne de Gironde, des Landes, du Pays Basque Sud et pardon pour ceux que j’oublie.
Un grand merci à BIZI ! dont la dernière action spectaculaire a particulièrement éclairé nos idées et notre mobilisation.

Une pensée pour les travailleurs du ferroviaire (Novatrans notamment) que la politique du tout financement pour le TGV emporte dans une spirale de destruction.

Une pensée pour notre Dame des Landes près de Nantes où un autre combat contre un projet inutile et Imposé du nouveau Ayraultport connait des heures sombres : 500 policiers, deux hélicoptères, des lieux d’habitation rasés, des arbres coupés, des champs sillonnés par des pelleteuses pour les rendre incultivables… La rage des expulsés est aussi la nôtre !

Aujourd’hui on ne vous abreuvera pas de chiffres pourtant de jour en jour en notre faveur, aujourd’hui, nous martèlerons que le message est clair : Nous ne voulons pas de ce projet ! la population n’en veut pas ! Sous Sarkozy comme sous Hollande c’est non !

Aujourd’hui, au-delà de ce message s’il est un hommage qu’il faut rendre c’est celui que nous vous devons à vous tous ici présents :

Lorsqu’ils ont pointé leur nez, langue de marbre et cervelle de béton, le projet GPSO sous le bras, nous avons bien flairé les estimations bidon, le projet falsifié, le débat confisqué et le passage en force. Intuition vérifiée et transformée en certitude par les études indépendantes.

Un à un, nous avons relevé tous les défis, tous les arguments, patiemment avec la confiance de ceux qui ont raison nous avons expliqué sans relâche. Et une même conscience partagée s’est levée. C’est vous tous, une force immense.

Désormais, nous sommes leur mauvaise conscience !

Ils savent que le temps, jour après jour, nous donne raison et ils veulent faire vite et rendre le projet inéluctable. Tant pis pour la dette abyssale (29,6 milliards pour RFF, presque 8 pour la SNCF et 13 pour le clandestin Service Administratif de la Dette, organisme créé uniquement pour planquer 13 milliards de dette). L’argent coule à flot encore au Conseil régional qui vient de voter 5 millions pour poursuivre les études.

Ils savent qu’ils n’ont plus aucune imagination, ils savent qu’ils n’ont plus que des schémas momifiés à plaquer sur une réalité qui leur échappe.
Et nous, nous savons que l’heure est au «  moins mais mieux ». Moins de grands travaux ruineux et plus de modernisations de l’existant !

Et nous, nous savons que l’heure n’est plus à consommer l’équivalent de trois planètes en rêvant d’en consommer six. Nous n’avons qu’une planète et nous l’avons mise en danger.

Ceux qui portent et alimentent cette prise de conscience c’est vous tous, les opposants à la LGV.

Ces opposants sont debout. Ils n’ont pas l’argent facile des CCI, ils n’ont que leurs fonds de poche. Ils ne circulent pas la nuit dans les couloirs du pouvoir et dans les officines des lobbies.

Ils sont debout, les opposants, avec l’obstination de ceux qui ont raison et qu’on veut museler.

Ils sont debout car ils savent qu’ils ont la force de soulever des montagnes. Et nos montagnes à nous ce sont les cœurs et la raison gonflés d’indignation.
Ils sont debout les opposants et ils sont contagieux ! De l’Allemagne au Maroc, de l’Italie à la Grande Bretagne, au Pays Basque, en Gironde, en Lot et Garonne, dans les Landes, en Limousin, dans le Var et en Bretagne, les opposants contre les Grands Projets Inutiles et Imposés se lèvent en même temps et se retrouvent.

Le changement, maintenant, le vrai, celui de la prise de conscience et de la résistance, c’est vous !

Merci !






Source et photo : Bizi !

Lire aussi : LGV Toulouse-Bordeaux : une alternative moins chère est possible

30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info
1er octobre 2020
Quand les chasseurs sont chassés : une journée avec des militants anti-chasse à courre
Reportage