10e édition du rassemblement « Paroles de Résistances » à Thorens-Glières (Haute-Savoie)

21 mai 2016



La résistance a toujours été debout. De jour comme de nuit !

Après l’hiver libéral vient le printemps du collectif : Nuits Debout et derniers mouvements sociaux sont la preuve que la flamme de « l’intérêt général primant sur les intérêts particuliers », comme le stipulait le programme du Conseil national de la Résistance (CNR), n’est pas éteinte.

Partout les gens se questionnent sur cette société qui ne crée que des divisions et où les richesses sont de plus en plus mal réparties, alors restons persuadés qu’ensemble nous sommes plus forts que ce qu’on veut nous laisser croire.

Pour entrevoir des solutions porteuses d’espoirs, pour devenir des citoyens conscients et acteurs, quoi de mieux que d’échanger, de lire, d’écouter, de regarder. C’est dans cet esprit qu’a été rédigé le programme de la dixième édition du rassemblement « Paroles de Résistances » à Thorens-Glières et au plateau des Glières.

Les 20, 21 et 22 mai 2016

Ce lieu symbolique doit rester un point d’émergence d’une résistance actuelle, optimiste et constructive.

Venez réfléchir, sourire, vous émouvoir et vous énerver aussi afin de construire le monde de demain lors de la dixième édition de « Paroles de Résistances ». Vous en reviendrez requinqués !

Avec Reporterre

Grégoire Souchay, correspondant de Reporterre dans le sud-ouest et co-auteur de Sivens, le barrage de trop :
. animera le débat : "Convergence des luttes, monde agricole, zad, monde ouvrier", samedi à 10 h ;
. participera au débat : "Etat d’urgence, répression et justice", samedi à 14 h.

- Infos : Pour en savoir plus

La bande annonce de l’événement :

Source : http://www.citoyens-resistants.fr/spip.php?article463




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
21 juillet 2017
L’Allemagne livre ses terres agricoles aux spéculateurs
Info
22 septembre 2017
Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions
Alternative
22 septembre 2017
À Marseille, Macron interpellé sur un projet immobilier menaçant un site antique
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre