9 mai Ile de Berder

Durée de lecture : 2 minutes

7 mai 2013 / par villalard

Jeudi 9 mai, rassemblement pour l’île de Berder, dans le Golfe du Morbihan


Pétition pour le parc départemental de l’île de Berder

Cette île merveilleuse au coeur du Golfe du Morbihan est actuellement à vendre. Nous ne voulons pas qu’elle soit privée.
Elle a de tous temps accueilli les rêveurs, les poètes, les artistes, les enfants, les promeneurs, les marins, les réfugiés, les religieux, les laïques et les autres.
Donnons lui un statut qui concrétise cette vocation universelle.
Faisons qu’elle soit à tout jamais l’île de chacun, l’île de personne.
Créons le parc départemental de l’île de Berder géré par le Conseil général, appuyé par la Région Bretagne et par l’État.
Donnons-nous le temps de transformer ce bien public en un joyau d’enthousiasme.
Les ressources sont immenses, retroussons nous les manches !
Merci de transmettre cette pétition à vos amis (es).

Les signataires.

Signer la pétition.
...................................................................

Rendez-vous le 9 mai !

Pendant l’hiver, nous avons tous entendu des bruits de billets de banque, des appétits qui s’aiguisent, un promoteur spécialisé dans l’hôtellerie de luxe serait sur les rangs... et pourtant, l’idée grandit de faire de Berder une île publique qui résonne aux milles
idées de ses amoureux.

Elle a maintenant réuni plus de 11200 personnes ; toutes ont signé la pétition et souvent avec un commentaire enthousiaste, constructif, pétri d’intelligence pour que ce lieu magique reste une propriété universelle.

Alors voilà que le printemps arrive. Nous ressentons ce besoin de nature. Manifestons pour Berder, pour qu’enfin cette île soit inaccessible à tous les appétits privés.

Le 9 mai, c’est la Semaine du Golfe, un bon moment pour un pique-nique. Il y aura du spectacle et nous ferons l’évènement par notre présence en grand nombre, avec de quoi boire et manger, et aussi de quoi rire et faire de la musique. Nous prendrons le chemin côtier par la gauche, le long des pêcheries, pour rejoindre la plage. Si vous venez en bateau, vous pouvez mouiller ou échouer sur cette plage pour qu’on se retrouve tous ensemble le temps de la marée.

Dîtes le autour de vous, ce sera le bon moment pour se retrouver entre humains, en laissant les affairistes à leurs éternelles déceptions !

Puis pique-nique à la plage !




Source : Courriel à Reporterre de l’Association Les amis de Berder

Voir par ailleurs Les événements de Reporterre

18 novembre 2019
À la convention citoyenne pour le climat, les participants débattent aussi de la justice sociale
19 novembre 2019
« Si Julian Assange n’est pas protégé, cela marquera la fin des ­libertés individuelles »
18 novembre 2019
Écolo et anarchiste, une réponse à l’effondrement


Du même auteur       villalard