A l’ONU, Macron fait des promesses insuffisantes

20 septembre 2017

Mardi 19 septembre, le président de la République Emmanuel Macron a prononcé un discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

A cette occasion, il a notamment annoncé que la France mobiliserait 5 milliards d’euros par an d’ici 2020 pour le climat, reprenant sienne, une promesse déjà formulée par François Hollande. Le 12 décembre prochain se tiendra à Paris le sommet international sur les financements climat qui doit contribuer à accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris : le financement de l’adaptation reste le parent pauvre des financements climat alors que les événements extrêmes se multiplient.

Dans un communiqué, Armelle Le Comte, chargée de plaidoyer Climat et énergie à Oxfam France, explique que cette promesse est insuffisante : « outre des annonces, il faut des engagements rapides et concrets. A ce jour, seulement 16 % des financements internationaux sont dédiés à l’adaptation alors que les besoins sont croissants. Emmanuel Macron peut par exemple aller au-delà de la communication pure en prenant à bras le corps le dossier de la taxe européenne sur les transactions financières, pour l’instant en suspens ».

Pour Nicolas Vercken, directeur Campagnes et plaidoyer à Oxfam : « La France est à la traîne en matière de solidarité avec les pays les plus pauvres. Le 27 septembre prochain, lors de l’annonce du projet de loi Finances 2018, elle doit s’engager effectivement sur la trajectoire des 0,7 % de son revenu national brut - et non des 0,55 % annoncés à l’ONU - consacré à l’aide publique au développement en 2022. Pour cela, renforcer la taxation française sur les transactions financières et l’affecter à 100 % à la solidarité internationale et au climat est indispensable. »

- Source  : Oxfam.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


23 octobre 2018
Près de Strasbourg, des opposants au GCO en grève de la faim
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2018
Les réacteurs de Fessenheim devront s’arrêter en 2022 au plus tard
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Les mangeurs réguliers de bio risquent moins que les autres de développer un cancer
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Le ministre de l’Agrictulture opposé aux repas végétariens dans les cantines
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Une cabane de Notre-Dame-des-Landes installée à La Plaine
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
23 octobre 2018
Et si le conte du colibri n’était pas gnan gnan...
Tribune
22 octobre 2018
VIDÉO - Comprendre les déchets nucléaires en 5 minutes
Info
23 octobre 2018
Qui sont les Croqueurs de pommes ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat