À la rencontre des oiseaux du ciel, libres mais menacés

Durée de lecture : 1 minute

20 mai 2019 / Grégoire Loïs

Dans ce récit personnel et délicat, Grégoire Loïs, ornithologue passionné, nous livre ses carnets d’observation du ciel. Et rend hommage ces espèces d’oiseaux qui ne sont plus, fantômes errants d’une nature qui n’a plus assez d’espace pour les laisser chanter.

  • Présentation du livre par son éditeur :

La prophétie de Rachel Carson, publiée en 1962, d’un printemps silencieux est en passe de devenir réalité. Près de soixante ans plus tard et pour la même raison mais avec d’autres moyens, bien plus efficaces encore.

Cette réalité, Grégoire Loïs, du Muséum national d’Histoire naturelle, la vit de près. En chiffre : les populations des oiseaux des campagnes se sont réduites d’un tiers en quinze ans. Ils s’effacent, emportant avec eux leurs chants, leurs vols et leur diversité.

Comment protéger les oiseaux sans les comprendre ? Sans rien connaître d’eux ? Ornithologue passionné, il a décidé de livrer son carnet d’observations pour nous entrouvrir les portes d’un monde caché : celui du ciel. Qui sont les oiseaux ? Pourquoi volent-ils seuls, par paires ou par milliers ? Pourquoi les vocalises des Mésanges bleues restent-elles encore à ce jour chargées d’inconnues ?

Grégoire Loïs nous offre un récit aérien, nourri d’anecdotes surprenantes et de références savantes. Un appel sensible au respect du monde vivant qui nous entoure.


  • Ce que les oiseaux ont à nous dire, de Grégoire Loïs, Les éditions Fayard, mai 2019, 216 p., 18 €.

24 juillet 2019
Greta Thunberg tente de secouer les députés... qui ratifient le Ceta
Info
8 août 2019
Comment se passer de l’avion ?
Tribune
26 juillet 2019
L’association La Bascule, instrument macronien ou outil du changement ?
Enquête