À quoi l’Île-de-France resssemblera-t-elle en 2050 ?

Durée de lecture : 1 minute

24 août 2020



L’Île-de-France va s’effondrer... et la vie y sera belle. À condition de prendre dès maintenant les mesures appropriées. Dans le livre « Le Grand Paris après l’effondrement », Agnès Sinaï, Yves Cochet et Benoît Thévard explorent les pistes pour construire une région plus résiliente.

- Présentation du livre par son éditeur :

Nous sommes en 2050. L’effondrement a entraîné une réorganisation de l’Île-de-France. Les flux de la mondialisation se sont considérablement réduits. Les hypermarchés ont disparu, les voitures aussi. C’est tout le système économique et politique qui a été repensé autour de la sobriété énergétique et des autonomies alimentaires.

Démographie, gouvernance, énergie, subsistance, transport : toutes les dimensions de la vie post-pétrole sont ici abordées sans concession. Un scénario inédit pour repenser l’Île-de-France à partir de l’idée biorégionale.

Cet ouvrage est issu de la recherche Biorégions 2050, l’Île-de-France après l’effondrement, commanditée par le Forum Vies Mobiles. En juillet 2019, Reporterre avait consacré un article à ce rapport inédit.

- Le Grand Paris après l’effondrement. Pistes pour une Île-de-France biorégionale. Agnès Sinaï, Yves Cochet, Benoît Thévard, éditions Wildproject, 148 p., 10 €.





Lire aussi : L’Île-de-France va s’effondrer... et la vie y sera belle
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info